Partagez | 
 

 Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sylvia Thunderwing
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose

avatar
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose
• Messages : 789
• Inscrit le : 16/11/2009


Le Personnage
• Handicap: Moteur
• Âge: 22 ans
• Relations:

MessageSujet: Le contexte   Lun 16 Nov 2009, 05:28

Bienvenue à
Pacydna City

Une planète, des continents, des pays, une île, une ville.


Cette île sur laquelle repose cette grande et nouvelle ville, est perdue dans l'océan pacifique, entre le Japon et l'Amérique, et pourtant, tout le monde connait son emplacement.


18/12/1990
Vous avez, tous au moins un jour, entendu parler du mot « handicap » ce mot qui fait peur, ce mot que l'on n'ose prononcer, ce mot que l'on déteste, ce mot qui s'installe tout de même dans la vie de pas mal de personnes aujourd'hui. On entend sans cesse des paroles, des révoltes lancées en l'air sans jamais vraiment retomber. Bien entendu que l'on peut y faire quelque chose, mais aucun pays ne s'en donne vraiment la peine. Qu'est-ce qu'ils cherchent au fait ? Un endroit dans lequel la personne sera bien encadrée, sera acceptée, aura du travail, aura des loisirs mis à disposition... Mais rien de tout cela existait vraiment dans ce monde. Ou tout du moins, réunis en un seul endroit. C'est vrai, avez-vous déjà vu tous les transports en commun être accessible, dans aucune exception ? Avez-vous déjà croisé tous les lieux publiques accessibles à 100 % ? Moi, non. [...]


20/01/1991
Cela fait une semaine que j'ai rencontré un homme. Quelqu'un d'incroyablement gentil. Aujourd'hui, il m'a déclaré son amour en même temps que son projet d'une ville à 99 % accessible. Les deux sujets n'ont vraiment que quelques choses en commun : la première étant qu'il me l'a balancé sur le même ton que ses sentiments, plutôt amusant. La deuxième étant moi-même. Il m'a dit que s'il a ce genre de projet c'est pour que je puisse enfin vivre librement, sans trop avoir d'angoisses si je voudrais partir en ville sur un coup de tête. Il m'a dit aussi qu'il ferait tout pour financer les chercheurs pour qu'ils trouvent quelque chose pour tout au moins ralentir encore plus mon déclin. Oui, j'ai une myopathie, c'est une maladie malheureusement incurable qui détruit avec le temps les tissus musculaires. J'ai la chance que ma myopathie est déjà lente, j'ai déjà 18 ans et seules mes jambes ne me répondent plus. Il faut voir le bon côté des choses... J'ai accepté sa demande, je l'aimais aussi, le coup de foudre, vous y croyez vous ? Moi autrefois, non, mais là, j'étais bien forcée d'y croire ! Je suis heureuse, moi qui pensait ne jamais pouvoir avoir un fiancé ![...]


14/05/1991
Le grand projet de monsieur était vraiment hallucinant, utopiste. Il a du mal à décoller, les fonds ne viennent pas, croyant mon petit-ami fou. Tu dois te demander, cher journal, de quel projet je dois parler... He bien, je pense pouvoir te le dire, à toi, mon meilleur ami. Ce projet est de construire une très grande ville, comme tu le sais, pour que toute sorte de personnes en situations de handicap puissent s'installer ici. Utopique n'est-ce pas ? Mais il ne veut pas abandonner, « pour moi » dit-il. Cela me touche, même si je doute qu'un jour cette ville daigne de naitre... […]


12/11/1991
Je vais devenir officiellement une madame Cotering ! Il m'a demandé en mariage, chose que j'ai accepté tout de suite ! Le projet quant à lui à trouver 2 ou 3 financiers, mais il est clair que ce n'est pas encore assez. Mon futur mari enchaîne réunion sur réunion pour obtenir du budget. Il a commencé aussi à négocier avec les pays étrangers, puisqu'il veut qu'il y ait beaucoup de monde et pas forcément des Américains. Il a réussi à avoir le soutiens de quelques associations pour le handicap de France ou du Japon par exemple, mais c'était encore loin d'être assez. […]


20/01/1992
Cela fait un an que je l'ai rencontré, et un an que ce projet est en train de germer. Les financements sont pas encore assez mais il a déjà acheter l'île sur laquelle sera construite la ville. Une île qui sera presque entièrement recouverte par cette ville. Enfin, ce n'est pas une très grande île non plus mais la taille de la ville restera dans les plus grandes. C'est donc le début des longs travaux très coûteux pour lesquels il y aura plus de financiers comme l'espère mon mari. […]


23/03/1998
On a décider d'emménager dans ce début de ville. Cela fais déjà 5 ans que les travaux ont commencé et cela a bien avancé. On a une assez grande maison, puisque mon mari est le maire de cette ville. Après avoir réfléchis pendant 1 semaine au nom de la ville, c'est finalement mon idée qui fut retenue : Pacydna City. Pourquoi ce nom ? He bien je me suis un peu amusée. Cette ville est pour les personnes en situation de handicap, non ? J'ai pris le mot « handicap » que j'ai inversé, cela donna « pacidnah » puis après quelques modifications, c'est devenus « Pacydna » Idiot, non ? […]


25/03/1998
A peine je déménage que je me retrouve coincée sur un lit d'hôpital, mon état s'est agavé d'un seul coup, mais je ne voulais pas mourir avant que la ville ne soit inaugurée. Un des amis à mon père, un russe qu'il a rencontré lors de ses nombreuses réunions à l'étranger est venus me rendre visite. C'était aussi notre premier habitant. […]


11/04/2008
La ville a officiellement ouvert ses portes à toutes personnes ! Je n'ai pas pu assister à la cérémonie, coincée dans ce lit d'hôpital. Quelques habitants avaient déjà pris leurs appartements, et maintenant, il y en aura encore plus. Mon mari est fière même s'il est un peu déçu que ma maladie ai tellement progressé que je ne pouvais plus me déplacer. […]


17/10/2008
ça fait quelques temps maintenant que je fais dicter les écritures. Le médecin m'avait conseillée de continuer à écrire pour libérer un peu mon stresse. Je me sens faible, très faible, j'ai l'impression que mon cœur va s'éteindre d'une minute à l'autre, j'ai l'impression que cette nuit, s'en est finis de moi. J'aurai vraiment vous rester avec mon mari pour mourir ensemble, mais finalement, je pars en premier. Alex, si tu lis ces dernières lignes, j'espère que tu continueras à t'occuper de cette ville, fais-le pour moi. Je me nomme Alice, Alice Cotering, J'ai 35 ans, ce qui est énorme pour une personne atteinte de myopathie. Il est temps pour moi de partir de ce monde qui m'a déjà trop vue.


Extraits du journal de Alice Cotering
1973-2008


Et la jeune femme mourut le lendemain causant le chagrin de son mari qui, selon la dernière volontée de sa femme, continuera de dirigé Pacydna City. A vous maintenant, de continuer l'histoire, de faire de nouvelles rencontres, de faire comprendre qui vous étiez réellement.

Sauriez-vous vous mettre à la place de ces personnes ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pacydna-city.forumactif.com
 

Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna City ::  :: La Constitution-