Partagez | 
 

 Mickaël L. Semson [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mickaël L. Semson
Co-Fonda - Incorrigible Fainéant et opportuniste indésirable

avatar
• Messages : 183
• Inscrit le : 16/11/2009
• Localisation : Caché


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Mickaël L. Semson [En cours]   Dim 03 Fév 2013, 22:12

Prénom Nom

L'identitée


  • Nom : Semson
  • Prénom : Mickaël Lewis
  • Âge : 25 ans
  • Origine : Américaine
  • Groupe : Adulte
  • Emplois : (Si dans groupe des adultes) Sans

Le handicap

(A remplir seulement si votre personnage possède un handicap)

  • Handicap : Syndrome d’Asperger (ass-paire-guerre)
  • Brève description de cet handicap : Alors que certaines personnes ont la capacité d’avoir des interactions sociales plus ou moins aisées, il faut que Mickaël apprenne tout. Il doit apprendre à communiquer, à avoir une vie sociale, rien chez lui n’est inné, de ce côté-là. Les codes de la société lui sont étrangers, bien qu’il puisse les apprendre si on les lui dicte.

Le caractère

(Minimum 10 lignes)

Mickaël est quelqu’un qu’on pourrait qualifier de gentil, voire trop parfois. Il aime faire ce qu’on lui demande parce qu’il pense que cela va l’aider à mieux entretenir ses relations. Cela peut lui jouer des tours lorsque, par exemple, on lui demande de faire des choses qui entrent en conflit les unes par rapport aux autres. Prenons par exemple le cas de quelqu’un qui demande d’aller lui rapporter le livre que ce quelqu’un a prêté à un autre. Lorsque celui à qui le livre a été prêté affirme que le livre est le sien, Mickaël ne saura plus quoi faire, il est quasiment incapable de discerner le mensonge de la vérité, sauf s’il a déjà eu affaire à des cas similaires. Il fait donc beaucoup d’erreurs sociales qu’il apprend néanmoins à contourner par une solitude autant appréciée par moment que détestée par d’autres. Il aime bien être seul parce qu’il n’a pas à se stresser à réagir avec quelqu’un d’autre. Néanmoins, il apprécie la compagnie des gens calmes et intelligents.
Mickaël aime avoir des habitudes bien carrées et il lui est difficile d’en changer subitement sans raison valable. Par exemple, il passe toujours par le même chemin, qu’il connait, plutôt par un autre hypothétique qui lui aurait été indiqué par quelqu’un. Il a pas mal d’autres manies, comme remettre parallèle ou perpendiculaire des dossiers qui trainent ou tout autre objet facilement déplaçables et désordonnés.
Il n’aime pas les gens, dans le sens amoureux du terme. Il a du mal à s’attacher à des gens. En revanche, les rares personnes à qui ça arrive possèdent là un véritable ami, sincère, franc (parfois trop, j’y reviendrai) et disponible pour aider. Question relation amoureuses, il faudrait qu’il s’attache beaucoup, après un travail long et difficile, à une personne. Il ne peut pas avoir de coup de foudre. Son détachement avec les personnes font de lui un bon confident et le pote qu’on aime trimbaler mais qu’il n’est pas indispensable, parfois.
Très franc, Mickaël n’a pas beaucoup de tact. Même s’il apprend des codes de la société humaine, s’il ne les comprend pas ou ne les approuve pas, car oui, il n’est pas obligé d’approuver un code (j’y reviens plus tard), il ne les appliquera pas. Cela pourrait le faire passer pour quelqu’un de brut ou manquant de tact, mais il est rare que Mickaël mente et s’il le fait, il le fait très mal ; il est facile de le démasquer. En reparlant des codes de la société, Mickaël possède sa propre version des codes de la société qu’il n’a pas, il s’en crée, pensant qu’ils peuvent être justes alors que parfois, ce n’est pas le cas. Quand on lui fournit la vraie version, si ce code ne lui convient pas, s’il est trop contraignant, contraire à son mode de pensée ou autres, il ne l’appliquera pas. C’est ainsi qu’il regardait très souvent les gens dans les yeux lorsqu’on lui reprochait quelque chose, ce qui faisait de lui quelqu’un de passablement effronté ; Alors que ce n’est pas le cas.
Mickaël n’est pas quelqu’un de violent, du moins, si on ne l’énerve pas trop. Il est capable de péter un câble, de frapper des choses et d’hurler comme un goret, mais il sera extrêmement rare qu’il s’en prenne à quelqu’un, étant donné qu’il a une sainte horreur de la violence réelle. La violence réelle est opposée à la violence fictive des histoires, mangas ou jeux vidéo. Il a plutôt tendance à jouer à des jeux dont le concept est simple à appréhender. Un jeu plein de tact, comme Mass Effect, est très dur pour lui. Il n’est pas particulièrement attaché aux jeux vidéo, mais ils lui permettent parfois de se détendre ou de se défouler, surtout quand il n’y a rien à faire de la journée. En revanche, Mickaël adore internet pour son effet désinhibiteur, lui permettant de s’éloigner des « cons » et de trouver des choses à faire hautement plus intéressantes que de se stresser à avoir des gens en face de lui. Il préfère dialoguer par chat interposé, cela lui permet de réfléchir (parfois trop, j’y reviens) à ce qu’il va dire et de ne pas avoir à décoder des mouvements. Les smilies sont bien pratiques. En revanche, des fois, c’est dangereux, internet, parce qu’on voit moins facilement quand quelqu’un plaisante, est énervé, froissé ou autre, il est plus facile de le masquer, volontairement ou involontairement.
Mickaël réfléchit beaucoup, parfois trop. Lorsqu’il est en discussion ou une situation sérieuse qui demande une réflexion sur ce qui doit se dire, Mickaël peut bloquer, angoisser, voire paniquer jusqu’au craquage le plus total, fondant en larmes parce qu’il n’arrive pas à faire sortir ce qu’il veut dire. De plus, il est quelqu’un de très sensible, les histoires tristes le font quasiment systématiquement pleurer, voire le simple fait de penser à quelque chose de triste peut quelque fois le faire craquer.
Mickaël possède énormément (trop ?) d’énergie. Il ne les dépense pas assez pendant la journée malgré le sport qu’il pratique, alors il a des troubles du sommeil… beaucoup de troubles. Ça a tendance à l’agacer, mais il prend un traitement contre cela (ainsi que pour rester calme et détendu la journée) le soir. Il n’aime pas trop l’idée d’avoir un traitement, mais il est bien obligé de le prendre.
Mickaël possède une certaine délicatesse artistique et adore dessiner tout et n’importe quoi. Ce qu’il aime par-dessus tout est la science-fiction, plus que la fantaisie, et a un coup de crayon magnifique. Peut-être pourrait-il vous dessiner le portrait (avec un bras bionique, qui sait ?), il apprécierait sûrement.
Par rapport à son handicap, Mickaël est plutôt en froid avec lui-même, même s’il ne déteste pas le handicap. Il apprécie un peu ce côté qui fait de lui quelqu’un de peu ordinaire. Même s’il aimerait avoir plus d’amis et une copine, il trouve qu’il s’en sort bien.
Mickaël n’a jamais un avis très tranché sur les choses, il y a beaucoup de « peut-être », de « bof », de « parfois » et de « un peu ». Mais cela ne veut pas dire qu’il ne croit pas ce qu’il dit, juste qu’il est modéré dans sa façon de parler. Modéré, mais franc et manquant parfois de tact.
Mickaël adore écrire tout ce qu’il lui passe par la tête, mais est très volatile. Dans le sens à que son imagination est très grande et l’emmène toujours loin quand il s’y perd. Ce qui fait qu’il n’a pas toujours fini ses projets, surtout si ceux-ci sont conséquents. Quand bien même ça lui arrive quasiment tout le temps, il s’en moque, du moment qu’il s’évade et couche sur le papier ou l’ordinateur les inspirations du moment.
Question habillement, Mickaël adore tout ce qui fait « classe » à ses yeux, il adore les vêtements de style victorien et les habits « de soirée » et est beaucoup moins à l’aise en tenue décontractée, en jogging ou en survêtements.

Le physique

(Minimum 10 lignes)

Texte ici

L'histoire

(Minimum 15 lignes)

Texte ici


Vous êtes ?
  • Âge : 23 ans et pas toutes mes dents !
  • Passion(s) : Le dessin, créer en général, et un peu les jeux video (que j’aimerai créer plus tard 8D)
  • Travail/Études : … Sans emploi.
  • Comment avez-vous connus le forum ? : On en a eu l’idée à deux, avec Sylvia 8D
  • Un de vos proches est-il en situation de handicap ? : Oui, la fonda et moi-même.
  • Un dernier mot ? : Les derniers seront les premiers…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mickaël L. Semson [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna City ::  :: Fiches d'Identités-