Partagez | 
 

 De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sylvia Thunderwing
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose

avatar
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose
• Messages : 789
• Inscrit le : 16/11/2009


Le Personnage
• Handicap: Moteur
• Âge: 22 ans
• Relations:

MessageSujet: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   Mar 23 Avr 2013, 23:55

Du sable blanc qui piquent aux yeux, une étendue d’eau bleue qui sent le sel jusque l’intérieur de l’île, une lumière blanche et vive qui brûle la peau dès qu’on ne fait pas attention… Définitivement, Sylvia n’aime pas le bord de mer.

Franchement, elle ne voyait aucun intérêt à aller admirer une grande étendue d’eau où les poissons y font ce qu’ils veulent – et ils sont loin d’être hygiénique – d’autant plus qu’on s’y crame la peau et qu’on risque à tout moment de se prendre une bourrasque de vent qui lui enverra une tonne de sable directement dans les yeux ? Elle ne comprenait pas comment on pouvait en tirer une grande satisfaction à courir partout sur la plage et essayer de sauter plus haut que les vagues – ce qui se solde le plus souvent par un échec cuisant.

Qu’est-ce qu’elle faisait donc là ? Vous demandez-vous. La raison est très simple, son père voulait aller profiter qu’il fasse un temps – un peu trop – magnifique pour emmener sa fille adorée voir toute la beauté de l’endroit. Malheureusement, il a eu le mauvais timing de la semaine, elle avait décidé de revoir ses cours. Remarquez, se n’est jamais le bon timing il on prend ça en conte, elle est toujours sur ses cours ou livres si non, elle observe son entourage, ou même encore, dans de rare cas, discute avec ses amis, mais c’est plus rare en dehors des temps à la faculté.

Sylvia était donc sur le chemin de bois prévu spécialement pour les personnes en fauteuil, pouvant aller presque jusqu’au niveau de la mer lorsqu’elle est montante, il était prévu pour que deux fauteuils électriques puissent se croisés ou roulés côte à côte, c’est dire s’il était large. Elle n’était pas spécialement ravie d’être là et elle le montrait par son visage las et limite blasé. Oh ça, elle trouvait le paysage magnifique, mais comme elle n’est pas là de son plein gré, elle voit plus le côté négatif qu’autre chose et n’a surtout pas envie de donner raison à son père qui lui as donné comme argument que c’était bien plus magnifique que sur les cartes postales. Elle s’était adoucie avec les années mais elle restait très fière !

Une chose qui l’exaspérait plus ? C’est qu’elle est toute seule sur ce foutue chemin ! Son père est partis chercher les toilettes les plus proches parce qu’il avait oublié d’y aller avant de partir ! C’est sans doute cela qui la mettait le plus de mauvaise humeur ! Elle hésitait même à partir et le laisser galérer à la chercher, après tout elle en serait tout à fait capable… Même si elle avoue ne pas savoir si elle en a les moyens physiques, elle habite tout de même loin de cette foutue plage. Alors elle soupirait.

Finalement, elle décida de s’avancer un peu, puisqu’elle est là, autant profiter pour observer les joyeux idiots qui jouent au sable et avec les vagues… Quand elle eu l’impression qu’on se dirigeait dangereusement vers elle. Elle tourna la tête vers la personne susceptible de lui rentrer dedans et avant même d’avoir réalisé ce qu’elle faisait, elle s’écarta, laissant le jeune homme se vautrer lamentablement sur le chemin de bois.

Encore surprise et un peu confuse d’avoir eu se réflexe d’auto-survie, s’attarda sur lui pour voir s’il n’est pas trop sonné. Il avait l’air jeune et plutôt maladroit pour s’être pris les pieds ainsi sur le chemin dont les bords rouges sont quand même encore bien visibles… A moins que se soit un aveugle. Mais elle réfuta cette hypothèse très vite : il n’avait ni canne d’aveugle ni d’accompagnateur manifestement. Ayant vu qu’il réagissait de nouveau, elle s’enquit presque par pur politesse – ou peut-être avec une pointe de culpabilité – de son état.

« Vous allez bien ? »

Elle détestait les phrases bateaux de ce genre : il vient de se vautrer, bien sur qu’il ne va pas bien ! C’est logique ! Mais qu’est-ce que vous voulez dire d’autre dans ces moments là ? Elle n’allait quand même pas rire !

---------------------------------------×---------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pacydna-city.forumactif.com
Nathanael S. Parques
*~Petit Poisson Rouge~*

avatar
• Messages : 26
• Inscrit le : 13/03/2011


Le Personnage
• Handicap:
• Âge: 19 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   Mer 24 Avr 2013, 13:40

Nathanael s’était rendu à la plage. Il faisait un temps magnifique et ç’aurait été un crime de ne pas en profiter, d’autant plus qu’il n’avait pas cours aujourd’hui. C’est pourquoi, après avoir appelé son frère pour compléter le rituel matinal, il avait enfilé basket et veste, laissant pour une fois son éternelle écharpe chez lui.

Ce qui fait qu’on pouvait voir pour une fois les nombreux colliers et pendentifs accrochés à son cou. Il avait également pris ses bracelets en éponge pour sportif puisqu’il avait rendez-vous dans l’après-midi au gymnase de la ville. Ce fut d’ailleurs la raison pour laquelle il rentra à nouveau dans l’appartement : il avait oublié son sac de sport. Mais il finit par décider de le laisser à l’appartement et de repasser le chercher pour le repas de midi. Après tout, ça ne faisait pas un grand détour et ce sac était plutôt encombrant.

Nathanael partit donc enfin, après plus d’un quart d’heure de tergiversions sur ce qu’il devait emmener à la plage. Bien sûr, il s’était appliqué de la crème solaire et avait changé ses baskets pour une paire de tong, plus adaptées à la chaleur de la journée et à sa destination.

Il arriva moins d’une demi-heure plus tard, sans s’être pris quoi que ce soit sur le chemin vers la plage de Pacydna. C’était bien la première fois qu’il se rendait à la plage… Enfin, une plage paradisiaque, parce que vu la tête des plages anglaises… Et la chaleur de l’eau… Bref.

Quoi qu’il en soit, arrivé au lieu dit, il s’assit quelques minutes sur le sable pour observer la mer et savourer le vent qui se levait. C’était dans ces moments là que Nath se sentait le plus heureux.

Gai comme un pinson, il se dirigea vers le chemin de bois qui permettait aux personnes le souhaitant de s’avancer jusqu’à la mer sans se mouiller les pieds. Ce qui arrangeait fort bien Nathanael qui n’avait guère envie de boire la tasse. Aussi s’avança-t-il le nez en l’air, sans tenir compte de son entourage. Seulement, à chaque fois qu’il agissait ainsi, il lui arrivait un malheur. Cette fois-ci ne changea pas et il manqua de rentrer dans une jeune fille en fauteuil roulant qui s’écarta au dernier moment, laissant Nathanael faire un magnifique vol plané sur le chemin en bois.

« Vous allez bien ? »

Nathanael se redressa au son de la voix de la jeune femme et lui adressa un sourire-grimace. Il se frotta le front, et à part le menton, les coudes et les mains un peu râpées, il allait plutôt bien.

« Ça va oui, merci. Je suis désolé de vous être rentré dedans, je ne vous avais pas remarquée ! » s’exclama-t-il aussi sec, ne souhaitant pas passer pour un impoli.

Il se releva, épousseta son pantalon, grimaçant en songeant que ça en faisait déjà deux qu’il avait sali en moins de deux jours et qu’il faudrait peut-être éviter de renouveler l’expérience qui allait lui coûter cher en lessive.

Il lâcha finalement un petit rire, se rendant compte à quel point la situation était comique. Après tout, il venait quand même de s’étaler aux pieds et aux roues de la jeune fille avec pertes et fracas !

« Encore désolé, fit-il avec un sourire un peu plus vaillant cette fois. Vous pouvez rire, ne vous inquiétez pas, je trouve moi-même cette situation assez amusante. Ah, et je m’appelle Nathanael »

Rien n’interdisait de sympathiser après tout, et cette fille paraissait assez sympathique, quoiqu’un peu froide. Tant pis, il était plutôt heureux de croiser des gens ces derniers temps qui ne le regardaient pas comme un pauvre type parce qu’il s’était étalé à leurs pieds ou qu’il s’était pris un poteau dans la figure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvia Thunderwing
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose

avatar
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose
• Messages : 789
• Inscrit le : 16/11/2009


Le Personnage
• Handicap: Moteur
• Âge: 22 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   Mer 24 Avr 2013, 19:43

D’après le sourire grimaçant tout à fait légitime du jeune homme, et les quelques traces rouges répartis sur les membres supérieurs et un peu sur le menton, il ne s’était pas raté, même si ça pouvait être bien pire. Après s’être frotté le front visiblement douloureux, il répondit à sa question de manière tout aussi poliment.

« Ça va oui, merci. Je suis désolé de vous être rentré dedans, je ne vous avais pas remarquée ! »

Sylvia se sentis dépitée, encore une phrase toute faite remplie de politesse. Même si à ce qu’elle observait, elle se doutait que c’était sincère. Il se releva doucement et se débarrassa du sable qui s’est limite incrusté dans le tissu du pantalon. La jeune fille attendit qu’il veuille bien partir comme il est venu avant de poursuivre son chemin vers la mer.

Ce qu’elle ne s’attendait pas, c’est que le garçon se met à rire doucement, un rire qui n’est pas nerveux ni juste là pour combler un vide, juste un rire spontané qui fut sortis sans doute à cause de la situation qui, fallait le dire, aurait provoqué la même réaction chez Sylvia si elle n’avait pas été de mauvaise humeur au départ. Elle appréciait ce genre de rire pas forcément contrôlé. Souriant à son tour, laissant sortir un petit rire discret, elle finit par en rire plus franchement en entendant cette réplique du jeune homme.

« Encore désolé , fit-il avec un sourire un peu plus vaillant cette fois. Vous pouvez rire, ne vous inquiétez pas, je trouve moi-même cette situation assez amusante. Ah, et je m’appelle Nathanael »

Son rire était loin d’être moqueur, seulement elle se remémora la scène au ralentit et surtout ria de sa propre réaction de s’éclipser de la trajectoire du prénommé Nathanael. Ce n’est pas inhabituel qu’elle réagisse comme cela mais fasse à l’honnêteté du garçon, elle ne pouvait s’en empêcher. Finalement, elle réussit à se calmer, bien que difficilement, pour enfin répondre à son tour :

« Ce n’est rien, vous m’avez bien fait rire ! Ce chemin est vraiment meurtrier vous savez ? Mon père en est tombé rien que 2 fois avant d’aller aux toilettes ! »

Elle en souri, mais ce sourire là était un peu plus amer puisqu’elle lui en voulait encore un peu de l’avoir emmenée de force ici, bien qu’elle ait pu rire.

« Je m’appelle Sylvia, vous permettez que je vous tutoie ? Vous m’avez l’air jeune et moi-même je n’aime pas trop qu’on me vouvoie, j’ai l’impression de vieillir ! »

Elle n’avait pas l’intention de sympathiser avec lui mais au final, pourquoi pas ? Se serait une personne de plus à observer alors elle n’allait pas se plaindre. D’ailleurs d’après son apparence, Sylvia opterait pour un lycéen, d’elle ne sait quelle année – on ne peut pas se fier aux apparences dans cette ville. Elle parti alors loin dans ses pensées, sa période de lycéenne qui aurait pu être très palpitante mais qui s’est finalement terminée sans tellement d’incidents majeurs. Elle y repensait encore avec nostalgie, même si elle avait pu revoir une personne de cette époque il n’y a pas si longtemps. Elle souri à cette pensée avant de revenir à la réalité : Nathanael était en face d’elle et elle partait loin dans ses délires comme s’il n’était pas là. Même si se n’est pas une fanatique des modèles de politesses, elle n’aimait pas faire cela.

« Hum, pardon j’étais partie dans mes souvenirs de lycéenne en t’observant. Dit-elle un peu confuse. Donc, que fais-tu ici, à par tomber ? »

Sylvia avait posé sa question quelques instants après s’être excusée en souriant, amusée. Elle était comme ça, un peu cynique bien que ce n’était pas complètement moqueur ! Elle n’aimait pas se moquer ouvertement de quelqu’un, après tout, ce n’est pas de sa faute, comme elle l’a dit plus haut, ce chemin est vraiment meurtrier ! Mais il fallait bien poursuivre la conversation.

---------------------------------------×---------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pacydna-city.forumactif.com
Nathanael S. Parques
*~Petit Poisson Rouge~*

avatar
• Messages : 26
• Inscrit le : 13/03/2011


Le Personnage
• Handicap:
• Âge: 19 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   Mer 24 Avr 2013, 23:13

La jeune fille en face de Nath se laissa elle aussi à rire. Un rire qui soulagea le jeune garçon, qui rit également. Ils s’esclaffèrent de concert durant quelques minutes avant que celle-ci ne se calme pour répondre à Solwen.

« Ce n’est rien, vous m’avez bien fait rire ! Ce chemin est vraiment meurtrier vous savez ? Mon père en est tombé rien que deux fois avant d’aller aux toilettes ! »

Nath acquiesça, remarquant le sourire forcé et triste de la jeune femme. Son père l’avait-il abandonné parce que c’était trop dur de supporter une sortie en famille avec sa fille handicapée ? Un pli de souci rida son front quelques secondes avant qu’il ne se reprenne. Ce n’étaient pas ses affaires après tout et si, par bonheur, elle avait envie de se confier, il serait là, mais sinon… Mieux valait laisser les choses comme elles étaient.

« Je m’appelle Sylvia, vous permettez que je vous tutoie ? Vous m’avez l’air jeune et moi-même je n’aime pas trop qu’on me vouvoie, j’ai l’impression de vieillir ! »

Nath acquiesça rapidement et lui lança un sourire éclatant. Cette fille était plutôt sympa, même si elle avait l’air froide au premier abord. Il décida qu’il l’aimait bien : elle s’amusait avec lui, ne se moquait pas méchamment et surtout ne coupait pas court à la conversation ! Il aurait dû s’en douter, que les choses ne seraient pas pareilles ici, mais à ce point ? C’était une première.

« Bien sûr Sylvia ! Ça m’arrange même de te tutoyer, j’aurai fini par fourcher à force ! »

Il lâcha de nouveau un petit rire. C’est vrai que ce genre de confusion lui arrivait souvent, particulièrement avec les professeurs ou les personnes détenant l’autorité. Il était plus à l’aise avec le « tu » qu’avec le « vous »… Rapport peut-être à l’anglais où il n’y avait de différence ni avec l’un ni avec l’autre…

Il l’observa alors que son regard partait au loin. C’était des moments qu’il connaissait bien et il devait lutter avec lui-même pour rester ancré avec la réalité. Il était heureux de découvrir qu’il n’était pas le seul ! Un autre point connu avec Sylvia – il aimait bien ce nom, on aurait dit un nom de fée (dont était particulièrement féru le jeune homme) - !

Son impression fut confirmée quelques secondes plus tard par sa réponse exprimée d’un air légèrement confus :

« Hum, pardon j’étais partie dans mes souvenirs de lycéenne en t’observant. Donc, que fais-tu ici, à part tomber ? »

Il rit à nouveau, bien conscient que ce n’était pas de la moquerie mais bien une plaisanterie pour lancer la conversation. Ou la relancer. Bref ! Il agita un moment ses mains, cherchant à formuler ses mots correctement. Il reprenait sans s’en rendre compte ses vieux tics de stress, même si ici c’était plus du stress amical. Il n’avait pas envie de passer pour un idiot à peine quelques minutes après avoir rencontré Sylvia !

« Et bien… J’étais venu admirer la mer, comme tu peux t’en douter », plaisanta-t-il, « je voulais me détendre un peu avant d’aller à mon cours de gym… Et puis, je suis né en Angleterre, je n’ai jamais vu de plages comme celle-ci auparavant ! C’est vraiment génial d’être ici », soupira-t-il finalement, un large sourire aux lèvres. Une idée idiote lui passa par la tête et il la prononça avant de regretter.

« Au fait, d’où il vient ton prénom ? Je le trouve super sympa, on dirait un nom de conte celtique ! »

Trop tard. En espérant qu’elle ne prenne pas ombrage de ses paroles… Il croisa les doigts mentalement, son sourire se crispant sur les bords.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvia Thunderwing
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose

avatar
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose
• Messages : 789
• Inscrit le : 16/11/2009


Le Personnage
• Handicap: Moteur
• Âge: 22 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   Jeu 25 Avr 2013, 00:12

Les gestes incontrôlés montrant la timidité du jeune homme conforta Sylvia dans l’idée qu’il était plutôt amusant à observer. Toutefois, il semblait être capable de bien faire la différence entre moquerie et taquinerie parce qu’il avait rit à la petite pique que Sylvia lui avait donné. Elle-même savait faire la différence entre un rire pour se sortir d’une mauvaise passe et un rire naturel comme il a eu. Elle n’avait pas eu trop peur qu’il le prenne mal, si ça avait été le cas, alors il aurait perdu tout l’intérêt de la jeune fille. Après avoir fini de gesticuler, et sans doute d’avoir rassembler ses idées pour continuer la conversation, il répondit à sa question.

« Et bien… J’étais venu admirer la mer, comme tu peux t’en douter », plaisanta-t-il, « je voulais me détendre un peu avant d’aller à mon cours de gym… Et puis, je suis né en Angleterre, je n’ai jamais vu de plages comme celle-ci auparavant ! C’est vraiment génial d’être ici »

Sylvia tourna la tête vers la mer et essaya d’imaginer les plages d’Angleterre, sachant que ce pays est réputé pour avoir du temps plutôt gris et humide. Genre de climat que la jeune fille ne connaissait pas puisqu’elle vient d’Amérique. Elle se souvient plus des magnifiques plages un peu trop touristiques de là bas. Donc il est certain que cette plage paraît paradisiaque à côté. Mais il est vrai que elle-même préfère cette plage à celles de son pays d’origine : Elles sont plus authentiques même s’il y a des aménagements. Elle en souri à l’idée.

« Oh tu sais, rien à voir avec les plages hyper-touristique de l’Amérique ! Elle peuvent paraître plus belle mais sont bien plus polluée qu’ici. Il est vrai que c’est bien plus agréable par ici. »

Maintenant qu’elle y pensait, ils avaient la langue maternelle qui était presque similaire – elle c’est plutôt l’américain – mais cela ne l’étonna pas plus que ça, la majorité des habitants sont soient anglophones soient asiatiques ! Il y avait quelques européens qui étaient semés par-ci par-là. Mais c’est comme s’ils n’avaient pas assez de sous pour venir ici, à Pacydna City. Il faut dire aussi que les prix ont un peu augmentés, maintenant que la ville est très connue. Perdue encore une fois dans ses pensées – décidément, elle ne changera pas la dessus, la différence c’est que là, elle est censée discuter avec quelqu’un – elle fut surprise par la teneur des propos de Nathanael.

« Au fait, d’où il vient ton prénom ? Je le trouve super sympa, on dirait un nom de conte celtique ! »

Sylvia le regarda avec étonnement, c’était la première fois qu’on lui faisait ce coup là. Elle se souvint une fois lorsqu’elle était petite, que son frère avait fait des recherches sur leurs prénom. Elle essaya de se souvenir de ce qu’il y avait écrit dans ce site, mais elle ne garde pas beaucoup de souvenir du temps où son frère était encore vivant.

« Eh bien… C’est bien la première fois qu’on m’en fait la remarque… il est vrai que cela pouvait faire penser à Sylphe, une sorte d’esprit de l’air mais en latin il signifie forêt… Et c’est un prénom anglophone… Sachant que mon nom complet est Sylvia Thunderwing… Coïncidence étrange… Il faudrait que je demande à mon père un jour la raison de ce prénom tient, ça lui fera les pieds ! »

Sylvia était partie dans une réflexion toute seule avant de se rendre conte d’une chose…

« Pourquoi, tu t’intéresses aux légendes ? »

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la jeune fille aime tout ce qui est contes et légendes. Elle n’est plus aussi terre-à-terre qu’autrefois ! Bon, réellement, c’était un jour où elle s’ennuyait, après son bac, elle a trouvé un livre de contes et légendes diverses dans la bibliothèque se son père et a commencé à en lire un peu. Ce n’est pas une passion mais disons qu’elle s’y est intéressé déjà plus d’une fois.

---------------------------------------×---------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pacydna-city.forumactif.com
Nathanael S. Parques
*~Petit Poisson Rouge~*

avatar
• Messages : 26
• Inscrit le : 13/03/2011


Le Personnage
• Handicap:
• Âge: 19 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   Ven 26 Avr 2013, 17:51

La jeune femme – Sylvia, il fallait qu’il utilise son prénom maintenant qu’il l’avait – l’observa avec étonnement. Il baissa la tête, honteux de sa réaction spontanée. Voilà ce qui arrivait quand il ne se contrôlait pas ! Quand elle reprit la parole, il se crispa, sûr qu’elle allait l’envoyer bouler.

« Eh bien… C’est bien la première fois qu’on m’en fait la remarque… il est vrai que cela pouvait faire penser à Sylphe, une sorte d’esprit de l’air mais en latin il signifie forêt… Et c’est un prénom anglophone… Sachant que mon nom complet est Sylvia Thunderwing… Coïncidence étrange… Il faudrait que je demande à mon père un jour la raison de ce prénom tient ça lui fera les pieds ! »

Elle fit une pause, se rendant certainement compte qu’elle était partie dans des réflexions plutôt personnelles. Raison pour laquelle Nath continua de s’entortiller les doigts. Il était plutôt soulagé de ne pas s’être fait jeter, mais il ne s’attendait pas à un tel déballage. Visiblement, Sylvia et son père ne s’entendaient pas trop mal, même si il y avait une réelle exaspération chez la jeune fille… Un papa poule ? Pourquoi pas, après tout.

« Pourquoi, tu t’intéresses aux légendes ? »

Nath laissa un sourire fleurir s’épanouir sur ses lèvres. S’il s’intéressait aux légendes ? Et comment ! Si seulement un doctorat en la matière existait, ça ferait longtemps qu’il se serait penché sur cette branche d’étude… Malheureusement, la seule chose qui s’en approchait était l’histoire, et il n’appréciait pas particulièrement cette matière. Les rêves et les contes de l’ancien temps étaient autrement plus intéressants que d’étudier la bataille d’Azincourt ou quelque autre glorieux combat.

« Oui ! Je m’y intéresse énormément, j’essaie de lire sur toutes les mythologies… Mais c’est un peu difficile pour moi alors je me concentre surtout sur les légendes celtiques… Effectivement, c’est à cela que j’ai pensé quand je t’ai demandé d’où venait ton prénom… Je suis désolé, je suis un peu trop curieux pour mon bien. »

Nath lâcha un petit rire, gêné pour le coup. Ce n’était pas poli de sa part, mais après tout si ça marchait comme sujet de conversation, pourquoi pas ?

« Et toi, tu as des légendes qui t’intéresse ? Ou une mythologie ? »

Et cette fois, Nath ne se sentait pas coupable. Ce n’était pas autant personnel que sa question précédente et ils pourraient peut-être discuter des mythes qu’ils avaient en commun ? De Dana et de ses enfants innombrables qui peuplaient les bois de l’ancien monde ? C’était l’un des contes préférés de Nath, avec celui des Alfes noirs forgeant les armes pour le héros partant au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvia Thunderwing
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose

avatar
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose
• Messages : 789
• Inscrit le : 16/11/2009


Le Personnage
• Handicap: Moteur
• Âge: 22 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   Mar 30 Avr 2013, 22:28

Alors qu’il était encore gêné et qu’il avait sans doute peur qu’elle l’envoie bouler, Nathanael se mit à faire un large sourire. Sylvia eu l’impression d’avoir fait mouche en posant sa question sur les légendes. Mais elle ne se doutait pas qu’il allait partir littéralement dans son délire. Cela ne la dérange pas, elle n’aime pas beaucoup parler, elle préfère bien plus écouter.

« Oui ! Je m’y intéresse énormément, j’essaie de lire sur toutes les mythologies… Mais c’est un peu difficile pour moi alors je me concentre surtout sur les légendes celtiques… Effectivement, c’est à cela que j’ai pensé quand je t’ai demandé d’où venait ton prénom… Je suis désolé, je suis un peu trop curieux pour mon bien. »

Sylvia souris, elle trouva ça amusant de le voir aussi enthousiaste concernant un sujet. Elle aimait bien voir les personnes comme cela. Il y a quelques temps, elle l’aurait trouvé lourd, ne comprenant pas comment on pouvait se passionner de quelque chose de si peu réaliste. Aujourd’hui, c’est différent puisqu’elle s’y est intéressée aussi, mais elle est avant tout plus tolérante et ne trouve plus idiot de s’intéresser à quelque chose qui ne l’intéresse pas. Elle s’est rendue conte qu’au final, elle était plutôt égoïste et fermée.

Nathanael ria un peu gêné, sans doute était-il encore embarrassé d’avoir posé une telle question à la jeune fille sur son prénom ? Elle ça ne la dérangeait pas mais il est vrai que ce n’est pas quelque chose que l’on demande après quelques minutes de discutions et qu’on venait tout juste de se rencontrer.

« Et toi, tu as des légendes qui t’intéresse ? Ou une mythologie ? »

Sylvia remarqua que le jeune homme paraissait bien moins embarrassé, sa voix était plus sure et il semblait vraiment intéressé par ce sujet. A cette question, la jeune fille regretta presque d’avoir lancé le sujet des légendes. Même si elle avait fait des recherches, reste que ce n’est pas un sujet sur lequel elle a énormément d’information, et même si elle est devenue plus tolérante, elle déteste toujours autant discuter de quelque chose qu’elle connaît peu. Pourtant, elle se dit qu’au final, pourquoi pas ? Après tout, ce serait un très bon moyen d’en savoir plus là dessus ! Après tout c’est l’un des meilleurs moyens de savoir des détails, de parler à un passionné.

Maintenant, il fallait savoir ce qu’elle allait dire. Elle tenta de rassembler ses souvenirs de ce qu’elle avait lu dans le bouquin de son père… Mais aussi dans les lointains souvenirs de ce que son frère disait…

« Je… Je t’avouerais que je ne suis pas une grande connaisseuse du genre ! Je sais juste que certains personnages de légendes existent comme sylphe, gnome ou ondine – et surtout parce qu’ils étaient repris dans certains jeux que mon frère jouait… »

Elle baissa les yeux un peu. Cela ne fait pas longtemps qu’elle arrive à parler de sa famille comme son père ou son frère. Avant, elle en était incapable, elle se culpabilisait bien trop vis-à-vis d’eux. Jusqu’à ce qu’on lui fasse comprendre que au final, elle avait le droit de parler d’eux parce qu’ils n’auraient jamais voulu qu’elle ait de quelconques remords. Ça peut paraître niait de penser comme ça mais c’est réellement ce qui l’aida.

« Si non comme légende, je connais celle de Dullahan, j’étais un peu… Dérangée lorsque j’ai découvert cette légende mais ça m’a marquée ! dit-elle légèrement embarrassée. Si non, j’ai vaguement souvenir d’une légende sur la tribut de Dana… Mais ça remonte… »

Sylvia avait l’impression de passer pour une inculte et elle détestait ça. Cependant, elle est bien curieuse de savoir quelles histoires ont marqué Nathanael.

« Et toi ? Des légendes qui t’ont marqué ? »

[HRP : Désolée pour l'attente >< Cette semaine j'ai repris les cours et aujourd'hui j'avais un partiel ce qui fait que j'ai mis plus de temps que prévu ><]

---------------------------------------×---------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pacydna-city.forumactif.com
Nathanael S. Parques
*~Petit Poisson Rouge~*

avatar
• Messages : 26
• Inscrit le : 13/03/2011


Le Personnage
• Handicap:
• Âge: 19 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   Lun 13 Mai 2013, 20:23

Il l’écouta attentivement, souriant discrètement à la mention du frère de la jeune– non, de Sylvia. Elle avait l’air assez embarrassée, comme si elle n’était pas sur un terrain qui lui était familier.

Il prit donc note d’enchaîner sur un autre sujet à la moindre occasion… Les jeux vidéos, ça ça plaisait à tout le monde, non ?

Plongé dans ses plans pour la suite de la conversation, il manqua presque d’entendre le retour de question de la part de Sylvia. Oups ? Nath rougit un peu, il ne voulait pas ignorer la jeune femme mais là… Bref, il se dépêcha de répondre avant qu’elle ne pense qu’il n’était qu’un malpoli de bas-étage.

« Eh bien… J’aime beaucoup celle de Dana, elle m’inspire vraiment, tout comme Gaia – que tu dois certainement connaître, » fit-il en riant légèrement. « Sinon, en général j’aime beaucoup les épopées telles que Béowulf, même si pour celle-là, elle est plus nordique. Et puis le cycle des légendes arthuriennes sont aussi intéressantes d’un point de vue mythologique. »

Oups. Il s’était un peu emporté, là, non ?

« Enfin, j’en apprécie beaucoup… Est-ce que tu voudrais que je te prête un livre sur cette mythologie particulière ? »

Il lui sourit, attendant sa réponse calmement avant d’enchaîner.

« J’ai entendu que tu parlais de jeux vidéos ? Est-ce seulement ton frère qui s’y intéresse, ou es-tu toi aussi une adepte de ce média ? » la questionna en riant Nathanael.

Il ne s’attendait pas à faire une rencontre si intéressante ici, ni-même à passer près d’une heure à discuter avec cette jeune femme. Mais là il se sentait vraiment à l’aise – pour autant qu’il puisse l’être en dehors de ses sanctuaires (basse, maison, gymnase) – et ne pensait presque plus être rejeté.

Et ce changement de conversation devrait être appréciée par Sylvia, vu qu'elle semblait peu à l'aise au sujet des mythologies. Tant mieux, songea-t-il en soufflant légèrement, appréciant la légère brise qui venait de se lever, apaisant la cuisante chaleur du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvia Thunderwing
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose

avatar
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose
• Messages : 789
• Inscrit le : 16/11/2009


Le Personnage
• Handicap: Moteur
• Âge: 22 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   Lun 13 Mai 2013, 21:58

Une impression de parler dans le vide ou de ne pas être très écoutée, Sylvia l’avait ressentit. Maintenant, elle avait ce que ça faisait lorsqu’elle n’écoutait que d’une oreille une personne et c’est assez désagréable. Pourtant, la jeune fille ne lui en tenu pas plus rigueur que cela, sans doute à cause de cette couleur rosée que Nathanael portait sur ses joues lorsqu’il s’est rendu conte qu’il était parti bien trop loin dans ses réflexions. C’est alors gêné qu’il lâche dans un doux rire toutes les légendes dont il s’intéressait. Elle pouvait limite voir des étoiles dans les yeux de son interlocuteur. Elle se permit un petit rire non pas moqueur, toujours pas, mais elle avait l’impression de se voir lorsqu’elle débat d’une chose qui lui tiens à cœur avec ses amis… Bien qu’elle doute qu’on puisse voir des étoiles dans les yeux de la jeune femme.

Il avait tellement été à la fois précis et vague qu’il réussit à perdre Sylvia. Elle en connaissait deux ou trois de ce qu’il avait mentionné mais sans plus. Sa fierté en a pris un coup ! Il faut dire qu’elle n’a pas l’habitude de discuter de quelque chose dont elle n’en maitrise pas une grosse partit. Aussi, conscient qu’il avait été un peu trop loin dans son délire, il finit par lui dire :

« Enfin, j’en apprécie beaucoup… Est-ce que tu voudrais que je te prête un livre sur cette mythologie particulière ? »

Sylvia sembla encore plus… intéressée. Non pas qu’elle s’en fichait de savoir ce que pensait Nathanael des légendes mais dès que quelqu’un lui propose quelque chose pour qu’elle puisse s’instruire, elle changeait presque d’expression. Elle était limite comme une gamine à qui on proposait une boite de bonbon ! Bon, presque hein, cela reste Sylvia ! Même si elle n’aimait pas emprunter les affaires des autres – tout comme elle n’aime pas en prêter – elle se dit que pourquoi pas après tout, du moment qu’ils se revoient pour qu’elle puisse le lui rendre !

« D’accord, pourquoi pas ? Il faudra juste que je sache quand et ou je pourrais te l’emprunter et le rendre ! »

Peu après avoir convenu de cela, il enchaîna presque comme s’il ne voulait pas que la conversation s’arrête là. Tout du moins, c’est l’impression qu’avait Sylvia. D’ailleurs, elle y pensait, ça faisait très longtemps maintenant que son paternel était aux toilettes… Etait-il tombé dans le trou ? Elle effaça vite fait cette pensée plus que grotesque et finis par écouter correctement Nathanael.

« J’ai entendu que tu parlais de jeux vidéos ? Est-ce seulement ton frère qui s’y intéresse, ou es-tu toi aussi une adepte de ce média ? » La questionna en riant Nathanael.

Ah le jeu vidéo. Sylvia n’est pas le genre de fille que l’on imaginerait gameuse ou autre, pourtant, loin d’être une fanatique, elle a tout de même passé pas mal d’heures sur sa console ! Elle tiqua un peu sur l’évocation de son frère avec un verbe au présent. Mais il est logique que Nathanael ne sache pas, ils ne se connaissaient pas jusque là. Elle était partagée entre couper court à la bonne ambiance de la conversation en lui disant que son frère était décédé – de sa faute qui plus est – lorsqu’elle avait 8 ans ou embrayer sur le sujet comme si de rien n’était ?

« Disons que maintenant, je joue bien plus souvent que lui, ce qui n’est pas difficile. Mais à l’époque, j’adorais le regarder jouer à ces jeux qui racontaient différentes histoires que je trouvais fascinante à ce moment là. »

Elle avait finalement choisit de ne pas plomber l’ambiance. Même si elle avait lâché ça avec un sentiment de nostalgie mélangé à de la tristesse, sa voix restait pleine de bienveillance envers ce passé qu’elle avait longtemps renié.

« Se sont de tels bons souvenirs que j’ai continué à jouer et à faire vivres ces histoires ! »

Conclue-t-elle son moment nostalgique avant de rosir légèrement un peu devant la niaiserie de ses propres paroles. Ce qu’elle détestait dire de telles paroles ! Mais cela voulait dire qu’elle arrivait à bien parler avec Nathanael, ce qui était loin d’être une mauvaise chose – sauf pour la jeune fille qui aime toujours avoir une part de mystère.

« Donc je joue surtout aux jeux ayant un minimum de scénario, donc la plupart de ceux-ci sont des RPG ! Et toi ? »

Elle avait décidé d’arrêter un peu de parler d’elle, parce qu’elle ne sait pas ce qu’elle a aujourd’hui, mais elle est bien trop bavarde à son gout ! Bon, tant pis, elle verra bien où cette conversation va la mener !

---------------------------------------×---------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pacydna-city.forumactif.com
Nathanael S. Parques
*~Petit Poisson Rouge~*

avatar
• Messages : 26
• Inscrit le : 13/03/2011


Le Personnage
• Handicap:
• Âge: 19 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   Ven 31 Mai 2013, 11:34

Nath’ réfléchit quelques secondes avant de lui répondre. Ce n’était pas comme s’il avait particulièrement besoin de penser avant de répondre à une question pareille, mais si elle lui demandait les noms et titres de ses jeux favoris, il valait mieux pouvoir lui répondre quelque chose. Et puis, il n’avait pas pu manquer la note de douleur qui avait fusé dans la voix de Sylvia. Son frère était-il… disparu ? Et évidemment, lui n’avait pas pu s’empêcher de mettre les pieds dans le plat.

Mais puisqu’elle n’avait pas insisté, il se dit qu’il valait mieux laisser l’incident de côté. Si elle voulait parler – mais pourquoi se confier à un inconnu ? – il serait là, mais sinon il n’allait pas s’appesantir sur le sujet.

« J’aime aussi beaucoup les RPG, comme tu peux t’en douter, mais pas uniquement. Je dois avouer qu’après une journée particulièrement frustrante, j’apprécie de pouvoir tirer de l’ennemi au canon… Entre autres… »

Entre autres… Effectivement.

« Pour ma part, en ce moment, je joue beaucoup à Skyrim, je pense que tu en as entendu parler… Et aussi à Diablo 3, mais seulement quand j’aurai accès à une connexion internet… J’ai oublié de faire les papiers pour en obtenir une avant de partir, du coup c’est un peu compliqué maintenant. »

Il remarqua soudain qu’un homme semblait attendre depuis un moment sur le bord de la jetée. Il couvait Sylvia d’un regard affectueux et un peu exaspéré. Son père ? Peut-être, voir même certainement. Il n’osait pas vraiment informer Sylvia, mais en même temps, le faire attendre était carrément impoli…

Nath’ gigota un peu sur place, avant de continuer sa discussion. Si l’homme avait envie de récupérer sa fille, il n’y avait pas de soucis, mais en attendant, il aimerait bien continuer de parler avec Sylvia.

« Tu as des jeux préférés ou auxquels tu joues en ce moment ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]   

Revenir en haut Aller en bas
 

De toute façon, quand on tombe, on se fait forcément mal ! [PV : Nathanael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un schtroumph quand il tombe, il se fait un bleu ? [SCAAR]
» Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur.
» Quand champ de blé se fait mine d'or
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» Quand la mémoire vous fait défaut [Isabeau]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna City ::  :: La plage-