Partagez | 
 

 Les nouveaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Robin Flavia
Emmerdeur International

avatar
• Messages : 427
• Inscrit le : 12/06/2010
• Localisation : Dans un monde de Ouf' mon frère ! =°


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Les nouveaux   Dim 20 Juin 2010, 01:01

J'avais fini par devoir y aller.
Le lycée, un lieu où certains se font des amis, d'autres des ennemis, où la majorité des personnes joue à manipuler les autres et où très peu sont là pour étudier comme il se devrait. Moi, j'y étais par pure obligation : depuis qu'Estelle Kolir m'avait forcé à appeler mes parents pour les prévenir que je me trouvais à Pacydna City, ces derniers avaient décidé d'accepter ma prise d'indépendance. Incroyable mais vrai ! Gareth et moi étions enfin libres... mais pas tout à fait étant donné que la municipalité de Pacydna City nous prenait en charge et nous forçait à avoir une existence d'adolescents normaux.
Tant pis. C'était bientôt la fin de l'année, de toute façon. Et puis ça me permettrait de rencontrer des gens, même si je risquai plus de les faire fuir qu'autre chose !
J'étais donc arrivé en avance devant l'immense bâtiment de briques rouges. Étrange... Tout dans cette ville me semble toujours immense - à part ses habitants, peut-être. Mais peu importe. Une fois entré dans le lieu maudit, j'avais couru jusqu'à l'intendance sous les yeux surpris des agents d'entretien et j'avais récupéré mon emploi du temps. Pour la première fois de ma vie, il n'était pas trop nul, constatai-je en l'étudiant tout en marchant jusqu'à ma salle de cours. Je finissais tôt presque tous les jours et je n'avais que deux heures le vendredi matin ; ce qui me faisait un merveilleux weekend prolongé !
Il n'y avait pas beaucoup de monde dans les couloirs, mais la porte de ma salle était déjà ouverte. C'est bien ma veine : il faut que je tombe sur un prof trop zélé qui décide de faire des heures supp' en arrivant en avance. Mais en entrant, je vis qu'il n'y avait pas de professeur dans la salle ; juste une fille trop maquillée avec de longs cheveux roux formant des anglaises et des ongles manucurés. A peine avais-je franchi le seuil de la porte qu'elle me bondit littéralement dessus en s'exclamant :

-Oh ! Tu dois être Ethan DogzStone, le nouveau. Enchantée de te rencontrer ! Moi c'est Beverly.

Et elle me tendit la main, attendant sans doute que je la serre, avec un sourire éclatant. Je haussai un sourcil sceptique.

-Non, je suis Robin Flavia.

-Oh ! répéta-t-elle en plaquant une main contre sa bouche. Je suis vraiment désolée, mais vous êtes deux nouveaux à arriver aujourd'hui et je suis censée m'occuper de Ethan DogzStone. Toi, c'est quelqu'un d'autre – mais j'ai oublié qui. Mais ce n'est pas un problème. On peut s'asseoir et parler si tu veux.

Elle sourit à nouveau.
C'était incroyable l'envie que j'avais de lui coller une bonne gifle, comme pour lui dire « Hé ho, réveille-toi ! Je suis pas ton ami et j'ai aucune envie de t'entendre raconter ta vie ! Alors maintenant tu va la fermer et je veux entendre les mouches voler, okay ? » Je sais, c'est ridicule, mais je supporte mal les filles un peu pimbêches comme ça, qui croient être populaires et avoir beaucoup d'amis alors que personne ne peut les encadrer. C'est sans doute mon côté Gareth qui remonte un peu à la surface. Quoi qu'il en soit, une chose est sûre : j'étais très mal luné ce jour-là. Je lui répondis donc :

-Pas la peine de parler, je sais déjà tout. Tu t'appelles Beverly, mais tes amis te surnomment Bev' parce que c'est tellement plus classe. Tu passes tous les matins une demie-heure à te maquiller et cacher tes boutons devant le miroir, pour être belle parce que ton plus grand rêve est de séduire le beau gosse de ta classe. Mais tu as aussi d'autres passions : tu chantes – avec une voix de fausset, mais tu chantes – et tes amis sont suffisamment hypocrites pour te dire que tu as une belle voix. Alors tu es persuadée que tu deviendra célèbre, plus tard. Comme tu es aussi une rebelle, tu t'es inscrite sur Facebook sans l'autorisation de tes parents et tu as même une page MySpace où tu mets des vidéos de toi en train de chanter. Et puis tu ne fais pas toujours tous tes exos de maths, sinon tes amis cools penseraient que tu es une intello, comme on dit.


Des élèves commençaient à entrer, mais je les ignorais, continuant à monologuer devant cette fille qui semblait avoir été gelée sur place par mes paroles.

-En conclusion, tu es nulle et tu ne sers à rien – à part peut-être aux autres à se sentir supérieurs ! Mais ne te fais pas trop de soucis, parce que tes potes ne valent pas beaucoup mieux que toi. Sinon, pourquoi est-ce qu'ils prétendraient être tes amis ?

Et la laissant là, la bouche grande ouverte et l'air stupéfait, j'allai m'asseoir à une table libre, à l'autre bout de la salle. Cette Beverly n'allait pas beaucoup m'aimer, c'est sûr. Et ses amis non plus ! Mais j'avais besoin de me lâcher et ça m'avait fait du bien. Peu importait qu'on m'aime ou pas, finalement. Ce n'était que le lycée, ici... Tout d'un coup incroyablement détendu, je m'adossai au mur pour observer les derniers élèves entrer.
Ils étaient tous d'une banalité ! Ce n'était guère différent de ce que j'avais dans mon ancien bahut. Finalement, tous les lycées se ressemblent. Et tous les lycées craignent. La majorité des élèves n'a pas une once d'originalité !
Tiens, à part ce gars là, avec une tête d'ange. Ou encore cette fille en fauteuil roulant que j'avais déjà rencontrée au Pique-Nique organisé par le chanteur Sora Evans, l'autre jour, dans le parc.
Je me demandais qui était supposé "s'occuper de moi", comme l'avait dit Beverly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan DogzStone
It's magic !

avatar
• Messages : 51
• Inscrit le : 14/06/2010


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Re: Les nouveaux   Dim 20 Juin 2010, 14:52

    •Et voila une nouvelle vie, Ethan était arrivé il y a peu et les images qu’il avait de cette ville lui donné déjà le tournie. Etre à moitié daltonien n’aide pas, son œil gauche se fatigue de plus en plus mais malheureusement il n’y peut rien… Il vie avec, comme il la toujours fait. C’est devenu une habitude, il ne ressent plus la douleur et oublie qu’il est différent, même si ici, enfin normalement, tout le monde est un peu spécial dans son genre. Avec son sac sur le dos il monta les escaliers qui étaient longé par une longue pente de béton, sûrement pour les gens en fauteuil roulant. Le jeune homme eu un sourire, tout le bâtiment avait était adapté pour le bien être de ses élèves. Ethan qui n’a jamais était dans une école fut ébahis par le nombre de jeune qu’il avait déjà croisé. Il leur adressa un signe de la main mais personne ne semblait vouloir lui répondre, le jeune homme en conclu qu’ils étaient timide ou bien juste mués. Il continua son chemin, une ribambelle de d’ados venait de rentré dans une seule et même classe, il les suivit et rentra a son tour. Juste devant lui se trouvé une fille, elle se déplacer grâce a une chaise roulante. Lui qu’il n’en avait jamais vu, il voulu y déposer ses mains, mais ne le fit pas, peur de surprendre sa camarade et de se faire remarqué. Remarqué ? Ethan en avait un peu l’habitude, être magicien est une façon de se faire voir par les autres, il en a l’habitude, il n’est donc pas timide, mais préfère gardé un petit mystère dans l’atmosphère.

    •Alors qu’il s’apprêtait à prendre place sur l’un des sièges libre deux jeunes filles s’approchèrent. L’une d’elle portait des lunettes d’aveugle et l’autre était amputé d’un bras. Bien que munit que d’une seule main elle avait une sacrée force, elle tapa Ethan dans le dos pour lui souhaiter la bienvenue.

    x. SALUT ! Tu dois être un des nouveaux ! Moi c’est Maguy et elle ces mon amie Tia.
    x. Tu… tu …. Tu sens plutôt bon…


    •Ethan se releva, il était un peu troublé par cette accueil des plus « bizzare » mais n’y fit pas plus attention. Il souri et pris une voix calme et posé pour ne pas faire peur a la petite aveugle qui ne peu juger les gens que par le son, le toucher et l’odeur.

    x. Merci, ravie de vous rencontrez, je me nomme Ethan DogzStone.
    x. ETHAN DOGZSTONE !?


    •Une troisième fille s’approcha à son tour, celle ci contrairement au deux autre lui sauta littéralement dessus avec quelques larmes à la pointe de ses yeux. Elle était drôlement superficiel, Ethan avait du mal avec toute les couleurs qu’elle portait, son œil droit le gêné. Il sourit maladroitement et dit un petit bonjour furtif.

    x. Te voila enfin ! J’ai l’ordre de m’occuper de toi. Je m’appelle Beverly.
    x. Be..
    x. Beverly exactement !


    •Le jeune homme imita un sourire heureux, même si elle se trouvé assez gentille, quoiqu’un peu collante, il n’aimait pas son genre , le regard maquillé et au un sans gène de leurs habits mal assortit. Elle approcha son visage du sien, maintenant sur la pointe des pieds elle inspecta son visage et y déposa la pointe de son doigt.

    x. Plutôt mignon ! Mieux que l’autre là…
    x. L’autre ?
    x. Oui l’autre l’abas, un vrai gougea ! Tu aurais du voir comment il ma traité ! Enfin bref, je … Ah Ethan ?!


    •Il avait quitté la conversation et était directement allé voir ce fameux « autre ». Enfin quelqu’un de logique, normal qu’on ne puisse pas supporté une fille aussi superficiel. Ethan en déduit qu’il devait sûrement être quelqu’un de plutôt sympas. Il se trompait peut être mais là, toute de suite, il n’avait plus rien a perdre. Il posa ses deux mains sur sa table et décocha un sourire amical. Ethan prit tout de suite la fille comme sujet de conversation.

    x. Bizarre cette fille, non ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvia Thunderwing
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose

avatar
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose
• Messages : 789
• Inscrit le : 16/11/2009


Le Personnage
• Handicap: Moteur
• Âge: 22 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: Les nouveaux   Dim 20 Juin 2010, 18:53

Le retard. Une chose que Sylvia a toujours détesté. L'avance, elle préfère. L'heure pile, elle n'aime pas non plus. Pourquoi ? Mais réfléchissez un petit peu, a force vous devez connaitre l'énergumène ! Sylvia Thunderwing, 16 ans, jeune fille froide, cassante, moqueuse et sadique, adore plus que tout observer. Alors n'est-il pas logique d'arriver en avance pour voir les têtes plus ou moins motivées des élèves entrant plus ou moins mollement en classe ? La jeune fille s'amuse en les voyant, devine ce qu'ils ont fait le matin, ce qu'ils pensent... Même si, arrivé maintenant à la fin de l'année, elle s'ennuie puisqu'elle connait que trop bien les gens de son année. Mais aujourd'hui est un jour spécial, il y a des nouveaux ! Sylvia a hâte de savoir qui sont-ils, quelle genre de personnalité ont-ils, à quoi pensent-ils ? Quelle tête feront-ils en entrant ? La veille, la jeune fille était toute contente, elle allait enfin pas s'ennuyer...

C'était sans conter la réaction de son père et de son incapable de réveille ! Le matin, le réveille avait arrêter de fonctionner, depuis plusieurs heures. Il y avait eu une coupure de courant, quelle veine ! En plus, pour une fois, son père n'alla pas la réveillée tout de suite, habituellement, quand il se lève, il entre dans sa chambre, mais là non. Enfin, sans doute a-t-il eu ce problème de réveille aussi. Toujours est-il qu'il était 7h30, qu'elle commençait à 8h00 et qu'il lui fallait 25 minutes pour s'habiller, a cause de son soin et de la difficulté à mettre les pantalons, et 10 minutes à pieds. Elle fit donc tout son tralala en 20 minutes et se grouilla de partir sans manger, manquant de se faire interceptée par son père qui faillit se prendre un coup de cale-pied. Elle arriva au lycée avec 5 minutes d'avances. Je ne vous explique même pas l'état de déshydratation et de fatigue dans laquelle elle se trouve. Elle sortis une bouteille de son sac et bu plus de la moitié et se rendit tranquillement dans la salle, qu'elle manqua comme une débutante. Elle fit demi-tour et arriva dans la bonne salle pile poil au moment où Beverly crie

_ ETHAN DOGZSTONE !?

Sylvia en sursauta, et lorsqu'elle sursaute, elle n'est pas de bonne humeur. Mais si en plus, elle est en retard, si elle s'est plantée de salle, là, elle est vraiment pas de bonne humeur du tout. Elle regarda Beverly d'un regard noir qu'on ne lui connaissait pas. Comme si ses yeux étaient des viseurs et qu'elle s'apprêtait à tirer. Ce pot de peinture, elle n'a jamais pu l'encadrer, mais alors là... Elle était prête à commettre un meurtre, si elle savait pas se que ça allait engendrer comme problèmes. Mais elle vit le dit Ethan l'ignorer royalement pour rejoindre Robin, ce qui calma Sylvia voyant la tête de carpe que Beverly faisait. Elle alla voir les garçons, ou plutôt elle regagna sa place qui était juste derrière Robin, pour leurs dire

_ Bever-carpe a toujours été comme cela de toute manière, c'est d'un ennuis !

La surnommée alla vers le groupe, vexée avant d'agresser Sylvia avec sa voix plus que stridente.

_ Comment OSES-TU m'appeler !?

La jeune fille soupira et regarda par la fenêtre pour regarder les quelques retardataires avant de se souvenir que le professeur principal lui avait demander gentiment, sachant très bien qu'elle allait refuser s'il l'avait ordonner. Sylvia re-soupira puis regarda Robin avant de lui dire.

_ Mauvaise nouvelle, je dois m'occuper de ta personne.

Non pas qu'elle n'aimait pas Robin, au contraire, elle aime bien observer les imbéciles naïfs dans son genre. Elle se souvint que c'était lui qui l'avait fait changer d'avis et qu'elle est resté au pique-nique pour pouvoir observer tout le beaux monde. Oui, elle ne vit que d'observation, Sylvia est comme cela...

---------------------------------------×---------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pacydna-city.forumactif.com
Robin Flavia
Emmerdeur International

avatar
• Messages : 427
• Inscrit le : 12/06/2010
• Localisation : Dans un monde de Ouf' mon frère ! =°


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Re: Les nouveaux   Dim 20 Juin 2010, 19:27

J'étais tellement énervé que je me fichais bien des élèves qui m'observaient avec intérêt, et de ceux qui évitaient soigneusement ma table. Ma vie était décidément pourrie et tout ce que je voulais, c'était qu'on me laisse tranquille.

-Bizarre cette fille, non ? me demanda un voix à ma droite.

Je levais des yeux stupéfaits vers le gars qui venait de parler. C'était celui que j'avais déjà repéré tout à l'heure et qui avait une tête d'ange. Non... Il y avait donc quelqu'un dans ma classe qui ne sonnait pas si creux que ça ? Incroyable.

-C'est une vraie cruche,
répondis-je dans un marmonnement, un peu surpris par la beauté de mon interlocuteur qui me fit perdre tous mes moyens. Mais elle ne doit pas être bien méchante... Pas comme moi, ajoutai-je plus pour moi-même que pour le garçon.

Je supposai d'ailleurs qu'il s'agissait de Ethan DogzStone, l'élève dont était censée s'occuper Beverly. Il n'a vraiment pas de chance, le pauvre : devoir se coltiner cette idiote toute la journée, ce n'est pas un cadeau ! Comme si elle avait entendu cette pensée, Sylvia, la fille brune en fauteuil roulant vint se placer à la table derrière moi et expliqua :

-Bever-carpe a toujours été comme cela de toute manière, c'est d'un ennuis !

Tiens, c'est vrai qu'elle avait l'air d'une carpe. Je n'avais pas remarqué, mais maintenant qu'elle le disait... Je sentais bien que je n'allais plus pouvoir m'empêcher de songer aux carpes dès que je verrai la tête de Beverly et ça me donnait encore plus envie de rire. La pimbêche dut se rendre compte qu'on se moquait d'elle et elle cria d'une voix suraigüe :

-Comment OSES-TU m'appeler !?

Mais Sylvia se contenta de l'ignorer superbement, regardant par la fenêtre comme si Beverly n'avait été qu'une mouche énervante et particulièrement bruyante. Puis elle se tourna vers moi en soupirant :

-Mauvaise nouvelle, je dois m'occuper de ta personne.

C'était une perspective qui n'avait pas l'air de la réjouir le moins du monde. Pourtant, il allait bien falloir qu'elle me supporte. Constatant que j'avais à faire à quelqu'un de froid et peu communicatif, je décidai de me comporter correctement et de ne pas paraître trop extraverti... Ça allait être difficile, mais je ferai des efforts ! Le problème, c'était de savoir ce que Gareth ferait s'il parvenait à prendre le dessus sur moi... Je lui répondis donc très poliment :

-Je suis désolé que tu sois tombée sur moi.

J'avais envie de savoir pourquoi Sylvia était ainsi. Si c'était son passé, ou simplement son caractère. Si elle pouvait se montrer affectueuse malgré tout. Si elle voulait se faire des amis...
Le professeur entra et ferma la porte derrière lui. Je me tournai vers Ethan DogzStone avec un sourire à la fois amical et blasé.

-T'as qu'à rester à côté de moi, si tu veux. Au moins, tu sera sûr de pas te retrouver avec Bever-Carpe, la baveuse !

Du doigt, je lui désignai la fille qui s'agitait à l'autre bout de la classe en lui faisant signe de venir s'asseoir à côté d'elle. A la vérité, ce n'était pas uniquement pour cette raison que je lui proposais de rester avec moi : je voulais en apprendre plus sur lui. Comme Sylvia, il m'intriguait. Et puis, la moitié des filles de la classe avait les yeux rivés sur lui, et ça, ce n'était pas rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan DogzStone
It's magic !

avatar
• Messages : 51
• Inscrit le : 14/06/2010


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Re: Les nouveaux   Dim 20 Juin 2010, 21:30

    •Après avoir sagement observer cette « Beverly », le jeune homme a qui Ethan avait adresser la parole lui répondit en un marmonnement. Il parla de cette fille comme d’un sac a merde, rien de plus rien de moins, cependant, d’un ton mystérieux il rajouta quelque mots assez intéressant. Ethan pris note de cet avertissement, il se retourna quand t’il vis la jeune fille en fauteuil roulant de tout a l’heur. Il sourit à son arrivé, bien qu’elle semblait faible physiquement elle avait un caractère en béton. Elle s’approcha et pris place juste derrière l’ados aux cheveux rougeâtre, elle soupira dans un ennui extrême et s’exprima.

    x.Bever-carpe a toujours été comme cela de toute manière, c'est d'un ennuis !

    •Ethan eu un petit rire, il couvra sa bouche de sa main droite pour ne pas montré son sourire. Bever-truc, de son coté rageuse, s’approcha du fauteuil pour demander le comment de la chose a ce que son agresseur avait bien put prononcer. Elle gesticula, elle criait, elle était abrutit sur le mot « carpe » qui semblait l’énerver au plus haut point. Ethan rigola d’avantage, normalement discret, celui-ci laissa échapper un petit son qui fit rougir l’adolescente concernée.

    x. Grrr… Si c’est comme ça, débrouille toi tout seul. Je ne t’aiderais pas…
    x. Ok pas de problème
    *sourire*

    •Beverly se retira rouge de honte, elle rejoignit ses amies qui partirent de la classe pour aller pleurnicher dans le couloir. Ethan avait eu l’audace de se jouait d’une fille, qui, croyait être la plus belle et la meilleur. Personnellement le jeune homme s’en fouter, il croisa les bras et la regarda partir un sourire aux lèvres. Il voulu faire un petit signe de la main afin de lui dire au revoir mais n’haussé en faire plus. Bien…. Le voila seul pour découvrir les environs… Ethan resta au coter du jeune homme et de la fille au fauteuil. Si il avait bien compris ce qu’ils avaient dit, elle devait s’occuper de celui-ci. C’est ainsi qu’il rentra dans la discussion et demanda.

    x. Euh… Excuser moi… Je voulais savoir, vu que j’ai perdu mon guide si je pouvais visiter les lieux avec vous ? Je m’appelle Ethan, ravie de vous rencontrez.

    •Alors qu’il attendait patiemment la réponse le jeune homme d’enfance lui proposa de s’asseoir a ses coter, il accepta avec plaisir. Beau garçon Ethan attirait déjà presque tout les regard, il soupira à cette idée… Les filles… toutes les mêmes…Enfin presque. Il se retourna pour observer la jeune fille qui n’arrêter pas de regarder par la fenêtre…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvia Thunderwing
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose

avatar
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose
• Messages : 789
• Inscrit le : 16/11/2009


Le Personnage
• Handicap: Moteur
• Âge: 22 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: Les nouveaux   Lun 21 Juin 2010, 18:34

La beauté. Quel est d'idiot qui a inventé ce mot ? Ou plutôt devrai-je dire, quel est l'idiot qui l'a définis comme tel ? Pourquoi les moches ne sont-ils pas beaux ? Pourquoi les beaux ne sont-ils pas moches ? Bon, arrêtons là le bourrage de cerveau, si non, même celui de Sylvia qui est pourtant pas mal pour ce genre de question plus que étrange risquerai d'exploser. Mais pourquoi ces questions ? Soyez logique un peu, la jeune fille a beaux être froide, elle en est pas moins humaine, n'est-ce pas normale de trouver quelqu'un beau ? Bien entendu ! Mais qui donc ? Êtes-vous aveugle ? Juste pour vous remettre la situation dans vos têtes de piafs, en face, il y a Robin, qui, elle l'avoue n'est pas moche, mais juste à côté il y a le nouveau qui l'est encore moins pour l'étudiante, comprenez-vous maintenant ? En plus, il n'était pas bête, et il ne se laissait pas embobiné par cette pimbêche qui ressemble trait pour trait à une carpe. Non, non, il en faut bien plus pour faire rougir un glaçon, il ne faut pas rêver !

Beverly partit de la classe rouge de honte pour pleurer, elle n'est vraiment pas intelligente, tout son maquillage va couler, remarquez, peut-être qu'elle ressemblera à autre chose qu'à une carpe ? Elle avait remarquer que Ethan se retenait d'en rajouter d'avantage, il est trop gentil avec ses groupies, il va finir enseveli sous les filles. D'un sens, Sylvia s'en contre-fichait quelque peu, ce n'était pas son problème. Elle commençait à regarder de nouveau par la fenêtre, ne répondant même pas à la phrase de Robin. Elle n'avait pas envie de lui dire que cela ne la dérangeait pas tant que cela, après tout, elle aurai pu refuser, non ? C'est juste qu'elle voulait s'amuser un peu. Elle écouta d'une demi oreille la phrase de Ethan.

_ Euh… Excusez moi… Je voulais savoir, vu que j’ai perdu mon guide si je pouvais visiter les lieux avec vous ? Je m’appelle Ethan, ravie de vous rencontrez.

Sylvia laissa à Robin le temps de répondre, ou plutôt, elle n'a pas eu le temps de répondre en premier, mais bon, elle s'en fichait aussi. Elle détourna le regard un moment de la fenêtre, de toute façon, il n'y avait plus personne dehors, sauf peut-être leur professeur qui courrait comme un dératé parce qu'il était en retard. Elle regarda Ethan quelques secondes avant de regarder de nouveau la court désormais réellement vide pour répondre :

_ Sylvia Thunderwing, si tu veux nous suivre, fais comme tu veux.

Puis le prof arriva en trombe en classe complètement essoufflé, l'habit défait... Si Sylvia l'avait pas vu par la fenêtre plus tôt elle se serai demander ce qu'il se serai passer à l'infirmerie... Bref, ne nous attardons pas la dessus. Il commença son cours tant bien que mal, chose que Sylvia suivait avec une concentration et une curiosité qu'on ne lui connaissait pas, les autres ont l'habitude, mais lorsque la jeune fille est en cours, elle n'a plus cette expression de lassitude, mais une expression de curiosité, comme si elle était plus que heureuse d'apprendre encore des nouvelles choses aujourd'hui encore. Midi sonne, il fallait manger à la cantine et l'ennui transparaissait de nouveau sur le visage de la jeune fille.

_ Venez, je vous conduit à la cantine.

Puis elle commença à partir sans trop attendre de réponse de la part des garçons. Ils la suivaient, tant mieux, ils la suivaient pas, tant pis pour eux, elle avait faim, c'était tout ce qui lui importait.

---------------------------------------×---------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pacydna-city.forumactif.com
Robin Flavia
Emmerdeur International

avatar
• Messages : 427
• Inscrit le : 12/06/2010
• Localisation : Dans un monde de Ouf' mon frère ! =°


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Re: Les nouveaux   Mar 22 Juin 2010, 11:40

C'est très dur de rester assis à une table, immobile, pour un hyperactif comme moi. Je passais mon temps à croiser, décroiser les jambes, tapoter la table du bout des doigts, soupirer, me passer la main dans les cheveux, regarder par la fenêtre et surtout, jeter des coups d'œil furtifs à mon voisin de droite. Je me sentais vraiment idiot, et pour une raison inconnue, je rougis lorsque Ethan demanda :

-Euh… Excusez moi… Je voulais savoir, vu que j’ai perdu mon guide si je pouvais visiter les lieux avec vous ? Je m’appelle Ethan, ravie de vous rencontrez.

-Okay, pas de problème,
répondis-je dans un grognement, constatant que Sylvia continuait à regarder obstinément par la fenêtre. Moi c'est Robin.

Et en même temps je me disais dans ma tête : « Calme-toi, Robin. Tu n'as aucune raison d'être en colère. Tu es ridicule. Respire doucement, lentement... » J'étais tellement concentré sur ma propre respiration que je n'entendis même pas ce que disait Sylvia à Ethan.
Le professeur finit par arriver, quelques minutes plus tard, les lunettes de travers et les cheveux en bataille, l'air complètement déboussolé. Il alla à son bureau, souhaita rapidement la bienvenue aux nouveaux élèves, puis commença son cours d'une voix chevrotante. D'habitude, la géographie, j'aime bien. Mais là, j'étais absolument incapable de me concentrer et je ne comprenais pas un traître mot de ce que racontait le prof ! Tout ce que j'entendais, c'était Gareth.

« Ne fais pas comme si tu te rendais compte de rien, Robin.
« Je ne fais rien du tout, j'essaye juste de rester calme. Alors ferme-la !
« Si tu veux rester calme, arrête de penser tout le temps à ton voisin de table, mon vieux.
« Ce n'est pas lui le problème, okay ? J'en ai rien à foutre ! Totalement rien à foutre !
« Si tu acceptais un peu plus ce que tu es...
« Je ne suis rien du tout ! J'aime les filles, point à la ligne !
« Robin, tu te voiles la face.

Je serrai les poings, menaçant.

« La ferme, Gareth ! J'aime les filles !
« Ce qui ne t'empêche pas d'aimer aussi les garçons.
« Tu ni connais rien aux sentiments, Gareth, alors je te conseille de la boucler !
« C'est toi qui ignore les tiens. Assume et accepte-toi comme tu es.
-Ferme-la, pauvre con.

Je mis quelques secondes à me rendre compte que j'avais dit cette dernière phrase à voix haute. Heureusement, personne ne semblait m'avoir entendu – mais on ne peut jamais vraiment savoir ce que les autres entendent, pas vrai ?
J'étais vraiment dans un état pitoyable. Les poings serrés et la mâchoire crispée, mes cheveux trop longs tombant dans mes yeux déjà brouillés de larmes de rage, j'avais trop chaud, mes jambes tremblaient et personne ne semblait se rendre compte de rien. C'est pour cette raison qu'il est si utile de savoir mentir : les autres ne peuvent pas deviner ce que vous ressentez. Je fis donc semblant de tousser, cachant ma tête dans mon coude et essuyant au passage mes yeux. Mais le vrai problème, c'était que la présence de Gareth dans mon esprit était de plus en plus forte ; et c'est toujours comme ça que tout commence quand il s'apprête à prendre le contrôle.
Heureusement, la sonnerie annonçant l'heure du repas sonna. « Sauvé par le gong ! » me serais-je exclamé joyeusement si j'avais encore eu ne serait-ce qu'une once d'humour. Mais celui-ci semblait s'être envolé avec ma bonne humeur, pourtant si coutumière.

-Venez, je vous conduit à la cantine, annonça Sylvia en commençant à se diriger vers la sortie.

Je décidai de la suivre, espérant vaguement au fond de mon esprit embrumé qu'une petite balade dans les couloirs me permettrait de faire diversion et de reprendre le dessus sur Gareth. En plus, je me sentirai mieux l'estomac plein : la nourriture, c'est revigorant ! Mais c'était sans compter Ethan...
En réalité, il n'y est pour rien. C'est juste que, en me faufilant entre sa chaise et la table de derrière pour suivre Sylvia, je fus frappé de plein fouet par son odeur. On m'a souvent dit que j'avais une odeur chaude et sucrée, un peu comme du chocolat. Et bien lui, c'était le contraire : frais, mais incroyablement envoûtant ! Il n'en fallut pas plus à Gareth pour me déstabiliser et s'emparer de mon esprit. J'étais devenu un simple spectateur, je n'étais plus responsable de mes actes. C'est quand même super reposant ; vous n'imaginez pas à quel point on se sent bien physiquement. C'était comme si j'étais parti regarder un film – celui de ma vie, pas très passionnant, certes, mais plutôt comique. Le problème, c'est que souvent je ne me souviens pas de grand chose...
Ce ne fut donc pas moi, mais Gareth qui alla jusqu'au couloir à grandes enjambées, scrutant de son regard sombre tous ceux qu'il croisait. Je ne l'ai jamais vu – c'est impossible, pour moi, à part si on prend une photo de Gareth à ce moment précis – mais je crois que c'est un regard qui fait peur ; car en le voyant, tous les élèves s'écartaient en silence comme s'ils venaient de voir passer un fantôme. En sortant, il s'arrêta à côté de la porte et lança à Sylvia, qui avait déjà commencé à s'éloigner :

-On devrait attendre Ethan.

Les gens, en général, sont incapables de se rendre compte que j'ai changé de personnalité sans que Gareth ne le leur dise. Mais Sylvia, elle, était quelqu'un de très observateur – ça se voyait à sa façon de scruter constamment les personnes qui l'entouraient. Elle allait forcément remarquer que quelque chose n'allait pas. Et si elle ne le découvrait pas grâce à l'attitude de Gareth, ce serait sans doute sa voix qui lui mettrait la puce à l'oreille. Je sais que c'est très étrange, mais Gareth a une voix beaucoup plus grave et plus posée que moi ; c'est sans doute dû au fait qu'il est très flegmatique, parce que techniquement, rien n'explique que ma voix change en même temps que ma personnalité. D'ailleurs il chante tout le temps et, contrairement à moi, sa voix sonne juste.
Je priais pour que Sylvia se rende compte de quelque chose, tandis que Gareth attendait patiemment à la porte en fredonnant doucement une chanson.

-Time, it needs time... To win back your love again. I will be there...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan DogzStone
It's magic !

avatar
• Messages : 51
• Inscrit le : 14/06/2010


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Re: Les nouveaux   Mer 23 Juin 2010, 18:35

    • Le retard… Si il y a bien une chose qu’Ethan ne supporte pas c’est bien ce petit détail insignifiant. Un peu énervé il sortit sur sa table un paquet de carte miniature. Un mini paquet composé d’un simple jeu de carte, cœurs, carreaux, piques, et trèfles. Il avait divisé le tas en deux et avait fait disparaître la carte du dessus en un seul geste. Elle réapparu comme par magie a la fin du paquet. Après ce petit tour de passe passe, il évapora les cartes dans son sac et vu le prof arrivé complément débraillé. Armé d’un style comparable a celui d’un sac poubelle, il ajusta ses lunettes en une vitesse record et sortit son livre de son sac. Ethan soupira, c’était son premier jour, il n’était jamais allé dans un école avant et voila que les profs font une mauvaise impression dés le premier cour. D’ailleurs parlons en de ce cour.
    Géographie… Hein ? Ben oui, normal, Ethan ne sais pas ce que sais, mais ne vous inquiétez pas, en un claquement de doigt il avait compris le principe de prendre note et bien évidement de rajouter des grabouillis inutile pour décorer sa magnifique feuille de classeur. Non loin de 5 petites minutes plus tard, Ethan s’effondre sous l’ennui… La Géo’, bien qu’il ne connaît pas, ne semble pas l’intéressait le moins du monde. Il regarda tout d’abord derrière lui, fixant les élèves un après l’autre il prenait des détail physique et s’amuser a découvrir leur maladie. N’y parvenant pas d’un seul coup d’œil il devra être patient…

    • A cet instant, où tout espoir de trouvé quelque chose d’intéressant a faire, Ethan se retourna vers son voisin de gauche qui n’arrêter pas de bouger. Il écarquilla les yeux et commence à l’observer. Bien que de physique tout a fait normal, Ethan regarda tout d’abord son visage, qui était rivé sur la table, puis vint ses mains, elle était en continuel mouvement. Ethan baissa son regard vers ses jambes qui n’arrête pas de gesticuler. Etait-il nerveux ? Non… C’était bien plus que ça, il semblait en transe avec quelque chose ou bien quelqu’un…

    x.Ferme-la, pauvre con.

    •Ethan fixa droit devant lui. Lui, qui était inquiet pour son camarade, oublia vite sa présence et resta droit comme un piquet pendant le reste de l’heur. Le jeune homme c’était, enfin avait essayer de se concentré sur le cour de géographie… Mais bon… « DING DONG ! » Ah ! Ethan se réveilla en sursaut. Il c’était endormi assis…Il voyait tout le monde partir, il ne pris pas le temps d’entendre la phrase de Sylvia qui venait déjà de partir et s’empressa de ranger ses affaires.Robin l’avait devancé en passant juste derrière lui. A présent, juste devant la porte celui-ci l’attendait. Ethan pria pour qu’ils ne partent pas sans lui et pris en mains son sac pour sauter de son siège.

    x. Me voici ! * souffle coupé* Ah~. Je ne suis pas encore habituer a ce rythme…
    Eh ?! Où va-t-on ?


    [ RP Pourri je m'en excuse...]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvia Thunderwing
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose

avatar
Fondatrice - Cherche toujours à changer quelque chose
• Messages : 789
• Inscrit le : 16/11/2009


Le Personnage
• Handicap: Moteur
• Âge: 22 ans
• Relations:

MessageSujet: Re: Les nouveaux   Mer 23 Juin 2010, 19:48

Le changement. Sylvia adore ça, contrairement à la monotonie qu'elle exècre au plus haut point. Et pourtant, à ce moment, même la grande observatrice et curieuse qu'est la jeune fille était déboussolée. Le changement, quel mots étrange, change-t-on vraiment au point de redevenir intéressant ? Non, et cela Sylvia le savait très bien. C'était même ce qu'elle détestait le plus, savoir qu'il n'y a pas vraiment de changement dans l'homme. Mais si c'était possible ? Comment réagirai-t-elle ? Comment prendrai-t-elle le fait que quelqu'un bouscule toute sa théorie ? Vous devez sans doute vous dire qu'elle le prendra mal, mais vous ne la connaissez pas, vous ne savez pas ce qu'il y a en Sylvia. C'est un amas de curiosité, toujours prête à en apprendre plus à tout moment de la journée. Alors si quelqu'un vient mettre à terme à l'ennuie palpable de la jeune fille, elle le remercierai mentalement plus qu'autre chose ! Tout en l'observant comme pas deux, cela allait de soit.

Seulement, de nature septique, elle savait pertinemment bien que cela n'allait pas arrivé, même si elle avait des doutes quant à l'insulte que Robin avait lancé en plein milieu du cours. Elle aurai pu croire que c'était pour le prof, or il ne disait justement rien à ce moment. Pour son voisin qui le fixait comme Sylvia le fait avec les autres mais avec moins de discrétion ? Non plus, il ne disait rien. A elle ? Non, elle n'avait rien dit. Sans doute se bagarrait-il avec ses propres pensées ? Surtout que en plus, il gigotait comme pas permis, étant juste devant la jeune fille, c'était désagréable pour elle, elle n'arrivait pas à se concentrer correctement. Elle trouvait Robin intéressant à observer pendant, disons... Une semaine ? Elle ne se doutait pas vraiment de ce qui l'attendait en fait.

Midi sonne, elle partis très vite, pensant d'abord à son estomac avant l'opinion des autres. Elle entendis Robin emboiter directement le pas quand il s'arrêta à côté de la porte en lançant :

_ On devrait attendre Ethan.

Sylvia s'arrêta net, elle était étonnée. Oui, Sylvia Thunderwing était étonnée ! La voix de la personne qui avait prononcer ces quelques mots lui était inconnus au bataillon. Elle avait beaux se passer toutes les voix de sa classe plus celle de tout ses prof, elle ne la connaissait pas. Et seuls elle et Robin connaissaient Ethan. Elle se retourna et vit Robin appuyé contre le mur fredonnant doucement une chanson. Oh elle ne dit pas que sa voix était désagréable, elle préférait même celle-ci à celle du 'vrai' Robin. Une voix grave et posée, genre de voix que Sylvia aime bien. Toujours est-il que la jeune fille le regardait avec des yeux en forme de soucoupes, qui était donc cet homme qui s'appuyait tranquillement contre ce mur ? C'était la tête de Robin, ça c'était certain, c'était le corps de Robin, mais ce n'était pas lui, et cela, elle en était persuadée. Finalement, elle repris ses esprits avant de se rapprocher de l'adolescent et de remettre ce masque d'indifférence bien qu'intérieurement, elle était très heureuse : Enfin quelqu'un de vraiment intéressant à observer ! Elle commença à prononcer sa question :

_ Tu as raison. Mais qui es-t...

Elle fut coupée, coupée par Ethan. Elle détestait être coupée, mais là, elle ne pouvait pas faire autrement.

_ Me voici ! * souffle coupé* Ah~. Je ne suis pas encore habituer a ce rythme…

Elle décida de la garder pour elle pour le moment. Elle pense que ce Robin souffre d'un dédoublement de personnalité, si c'était le cas, se serai vraiment intéressant à observer, si non, eh bien cela ne changerai pas. Mais elle n'avait pas trop envie de s'étendre la dessus, en plus, son estomac la rappela à l'ordre, il fallait manger, et ça c'était sur !

_ Eh ?! Où va-t-on ?
_ A la cantine pour manger très cher !

Elle n'aimait pas se répéter, mais elle adore prendre un ton ironique. Elle fit volte-face et repris la direction de la cantine comme elle le faisait avant que cet autre Robin ne l'intercepte dans son intention. Elle tourna à gauche puis à droite, puis alla tout droit, pris une pense, puis une deuxième, en descend une troisième et ils étaient arrivés. Elle expliqua vite-fais le principe aux garçons avant de se servir. Puis choisit une table de 4 pour qu'ils puissent manger tous ensemble, continuant à scruter les garçons pour essayer de déceler quelque chose d'eux comme elle le fait si bien sur toutes les personnes, essayant de voir si sa théorie de doublement de personnalité était vraie ou non.

---------------------------------------×---------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pacydna-city.forumactif.com
Robin Flavia
Emmerdeur International

avatar
• Messages : 427
• Inscrit le : 12/06/2010
• Localisation : Dans un monde de Ouf' mon frère ! =°


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Re: Les nouveaux   Dim 27 Juin 2010, 19:52

Comme je m'y attendais, Sylvia s'était belle et bien rendue compte de quelque chose. Elle était impressionnante, tant elle semblait capable d'emmagasiner des milliers de détails ! Ça se voyait à la façon dont elle observait les gens et dont elle paraissait exaspérée à chaque fois que quelqu'un faisait quelque chose qui devait lui sembler prévisible... A chaque fois qu'elle me regardait, j'avais l'impression d'être minutieusement passé aux rayons X. Un peu comme quand on passe le portique de la douane de l'aéroport ; où d'ailleurs je sonne tout le temps à cause des boucles de mes chaussures...
Quoi qu'il en soit, elle s'avança lentement vers Gareth, qui continuait tranquillement à chantonner comme si de rien n'était. Elle avait le regard noir et perçant de ceux qui ne sont pas faciles à duper. Et bizarrement, j'avais envie de passer mes doigts dans ses cheveux – juste pour vérifier qu'ils étaient aussi soyeux qu'ils en donnaient l'air. Non, je ne suis pas fou ! Juste un peu... original. Elle ne se rendit évidemment pas compte de mon envie subite, mais demanda en fronçant les sourcils :

-Tu as raison. Mais qui es-t...

Mais avant qu'elle eut le temps d'achever sa phrase – ce qui évita par la même occasion à Gareth de répondre – Ethan déboula, son sac à la main, essoufflé.

-Me voici ! Ah... Je ne suis pas encore habituer a ce rythme…


J'avais envie de lui dire : « Ne reste pas là ! Toutes les filles sont prêtes à se jeter sur toi comme sur la dernière revue people ! Tu vas te faire piétiner sous les admiratrices et après je pourrais plus voir tes yeux incroyables... » Mais, comme d'habitude, Gareth resta impassible. Sylvia, par contre, semblait contrariée d'avoir été ainsi coupée.

- Eh ?! Où va-t-on ? demanda Ethan en tentant de reprendre son souffle.

- A la cantine pour manger très cher ! lui répondit sèchement Sylvia.

Voilà donc le principal problème de cette fille : elle est aussi sèche que le désert du Sahara ! Elle est très intéressante, contrairement à certaines personnes qui sont aussi creuses que des noix de coco... Mais c'est impossible de l'approcher sans se faire mordre ! On dirait un tigre, en fait. C'est ce que je songeais sur le chemin de la cantine.

« Arrête un peu de critiquer tout le monde.
« Je ne critique pas, je constate ! On dirait vraiment un tigre : puissant et dangereux. Alors que moi... Moi je suis un lion. Je fais beaucoup de bruit pour finalement pas grand-chose, je suis un gros flemmard et j'aime me faire remarquer.
« Et Ethan ?
« Ethan... Et bien...

Je réfléchis quelques instants tandis que nous descendions plusieurs pentes de béton – conçues spécialement pour les fauteuils roulants comme ceux de Sylvia. C'est dur d'évoquer Ethan sans se troubler et sans dévier du sujet. Il est tellement beau qu'on peut même se demander s'il est humain. C'est pour cette raison que je répondis à Gareth :

« Ethan c'est un guépard. Parce qu'il n'est pas complètement comme les autres, et qu'il est fascinant !
« D'accord... Et moi ?

Je fus pris de court. Ce n'était pas du tout une question à laquelle je m'attendais !

« Bah... Heu... Une panthère, je suppose. Tu es insaisissable et furtif, tu plais aux filles plus que moi...

C'était un détail très visible, en cet instant où Sylvia, Ethan et Gareth prenaient leurs plateaux et commençaient à défiler pour choisir leurs plats. Si Ethan attirait nettement les regards de la gent féminine, Gareth n'était pas en reste. Tout ça je suis sûr que c'est dans l'attitude ! Alors que je suis très bavard et agité, Gareth garde toujours un calme à toute épreuve – et ça, ça les impressionne, les filles... Comme il ne parle pas beaucoup, elles imaginent qu'il est triste et un peu « torturé » dans son esprit. Et j'ai souvent remarqué que les filles préfèrent les garçons qui ont l'air sombre, que ceux qui sont de bonne humeur. Bien sûr, je parle d'apparence !

« Tu racontes vraiment n'importe quoi. Je n'ai pas plus de succès que toi.
« Si. Et c'est à cause de comment tu marches ! Tu as la démarche de Milo Ventimiglia.
« Qui ?
« C'est celui qui joue dans la série Heroes, et qui fait le type balèze là... Bon, on s'en fout ! Le truc, c'est que tu as une démarche de cowboy, avec la voix Ben Moody. Alors que moi j'ai les jambes de Ashton Kutcher et la voix de Andreas Johnson !
« Celui de la pub Nutella ? Tu dérailles, mon vieux. Arrête de te faire des idées. Tu es...
« Attention ! Regarde devant toi, ou tu vas tomber sur Ethan.

Perspective qui n'était pas si désagréable que ça, soit dit en passant...

« Beurk... Tu prends des épinards ? T'as vraiment pas de goût...
« Tu ne vas pas les manger, alors ferme-là.
« Décidément, tous les lycées sont pareils...
« Tu préférerais travailler plutôt que d'être ici peut-être ?
« Une fois le Bac passé, j'arrête les études, c'est sûr. Je pourrais peut-être commencer à travailler cet été ?
« Dans quoi ? Tu ne sais rien faire.
« Je sais conduire une voiture et jouer du piano !
« Laisse tomber l'idée du piano : tout le monde sur cette île est déjà musicien, et ça m'étonnerait franchement que ton amie Estelle te propose une place de pianiste dans son groupe. Par contre, tu pourrais faire chauffeur de Taxis, ou un truc comme ça. Le problème c'est que t'es pas majeur.

Absorbé par ma conversation avec Gareth – non mais vous y croyez ça ? une conversation avec ma double personnalité ! - je ne m'étais pas immédiatement rendu compte que Sylvia nous avait trouvé une table.

-Merci de t'occuper de nous,
lui dit Gareth avec un de ses sombres sourires en coin. Tu aurais une idée de l'âge à partir duquel on peut travailler et conduire ici ?

Il évita soigneusement de regarder dans la direction de Ethan, préférant garder son sang froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les nouveaux   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les nouveaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2 joueurs nouveaux sur montréal cherchent du RPG
» Nouveaux Equipements pour Mordheim.
» les nouveaux pots
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» Nouveaux jouets pour TNT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna City ::  :: Archives :: V.1 :: RP-