Partagez | 
 

 Comment pourrait devenir fou quelqu'un qui l'a toujours été? [ Robin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Edeline McDawell
Notre petite muette

avatar
• Messages : 39
• Inscrit le : 07/06/2010
• Localisation : Cherche moi,tu verras bien ;)


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Comment pourrait devenir fou quelqu'un qui l'a toujours été? [ Robin]   Mar 29 Juin 2010, 23:57

*Il fait beau. Vraiment c'est magnifique ici. Si seulement Elisabeth était là pour voir ça! Elle m'aurait peut-être expliqué dans les moindres détails la vie qui m'entoure. Elle avait été une bonne tutrice Elisabeth, même si elle a fini par m'abandonner. Comme tous les autres. Après tout, elle avait eu raison, la maison était beaucoup trop grande et trop vide pour nous deux, comment avait-elle pu me supporter aussi longtemps? *

Et voilà, elle recommençait. Qui aurait pu penser qu'elle n'avait que 7 ans? Si seulement quelqu'un pouvait entendre ce qui se passait dans sa tête, ça l'allègerait un peu de tout ça. Si seulement elle avait eu une voix pour communiquer avec les autres.. Mais non, elle n'avait que ses crayons, ces stupides crayons dans cette pochette trop grande pour leur petit nombre. Trop grande et trop vide. Vide comme son coeur, son pauvre petit coeur d'enfant.
D'ailleurs elle la portait à la taille sa pochette. Blanche avec des coutures roses et une petite fleur de la même couleur sur la poche du dessus. Elle n'allait pas avec sa robe bleu azur et ses rubans assortis. Et ses chaussures n'en parlons pas, vous pensez sérieusement qu'un tel sac s'accorde avec des belles petites chaussures d'écolière noires? Mais elle ne le savais pas, Edeline, qu'elle s'habillait mal. Elle savait juste qu'elle ne devait pas sortir sans elle. C'était sa voix, sa petite voix fluette et hésitante, un peu brouillonne sur les bords mais exhalant un petit charme attendrissant.
Aujourd'hui elle avait eu envie de sortir. Mais elle était seule. Etait-ce raisonnable pour une gamine de sortir seule dans un lieu pareil? Après tout cette île était remplie de personnes malades. Et qui savait ce qui pouvait trainer ici?

*Oh! Un pillon!*

Émerveillée, elle se mit à lui courir après. Il avait de belles couleurs. Elle voulait le dessiner. Comme ça ce soir elle le montrerait à son chat Poufy. Lui il avait pas besoin de l'entendre, il comprenait quand ça n'allait pas. Elle ne comprenait pas comment il faisait d'ailleurs. Elle s'était imaginé que c'était un magicien enfermé dans un corps de chat, comme Le professeur McGonagall dans Harry Potter. C'est fou comment un enfant peut être insouciant. Elle ne comprenait pas que les animaux ressentent les choses, les tensions. C'était tellement plus rassurant de se dire qu'elle n'était pas la seule à être enfermée dans un corps comme celui là sans pouvoir en sortir. A certain moment, elle étouffé. Elle devenait claustrophobe de sa substance, Et ça, ce n'était pas normal pour une enfant de 7 ans.
Elle sortit son calepin rouge et commença à esquisser les ailes en jaune. Le papillon avait des ailes jaunes avec de légers points noirs à leurs extrémités. Avec le talent d'une enfant elle réussi à réaliser un joli gribouillis. Gardant son sourire aux lèvres elle commença à cueillir des fleurs. Il y en avait plein des fleurs, elle pourra faire une jolie couronne pour Poufy avec. Elles étaient tellement jolies après tout et de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Il fallait qu'elle les dessine! Elle tendit sa petite menotte potelée vers sa hanche pour attraper sa sacoche.
Elle n'y était pas.

La panique la submergea alors. Où était-elle? Où avait-elle pu laisser tomber sa voix? Sa précieuse voix? Des larmes de désespoirs lui inondèrent les joues. Comment allait-elle parler maintenant? Elle ne pourrait même pas expliquer aux gens pourquoi elle pleurait. Elle ne pourrait pas montrer son joli dessin à Poufy!
Elle commença à chercher dans tous les sens mais ne la vit nulle part. Comment allait-elle faire pour rentrer? Elle ne savait même plus comment elle était venue! Apeurée, elle s'accroupit et pleura très fort. Très fort mais en silence. En silence comme toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Flavia
Emmerdeur International

avatar
• Messages : 427
• Inscrit le : 12/06/2010
• Localisation : Dans un monde de Ouf' mon frère ! =°


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Re: Comment pourrait devenir fou quelqu'un qui l'a toujours été? [ Robin]   Jeu 01 Juil 2010, 17:24

C'était un beau mercredi ensoleillé, je n'avais pas cours de l'après-midi et...
Je faisais un footing.

Oui, vous avez bien lu : un footing. Vous savez, lever les pieds régulièrement pour avancer à vitesse rapide. Enfin, c'est ce qu'on veut vous faire croire... Mais en réalité, le footing, c'est juste une bonne technique de drague. Bah oui ; vous êtes musclé, la peau luisante, les cheveux dans le vent ! Bien sûr, il faut quand même savoir courir correctement pour pouvoir séduire – c'est-à-dire pas avec les genoux qui veulent se dire bonjour et les pieds qui veulent se dire au revoir !
Enfin bref, passons.

Voilà donc : je faisais mon footing à côté du grand lac de Pacydna City. Enfin... c'est un fleuve, mais comme des ponts très larges le traversent régulièrement, il me fait plutôt penser à un lac. Les immenses saules pleureurs et les nuages gris de passage me procuraient parfois quelques minutes d'ombre et de fraîcheur. J'avais décidé de courir jusqu'à ce qu'une jolie fille m'aborde. Il y en avait bien une ou deux dans les parages, mais jusqu'à présent elles s'étaient contentées de petits coups d'œil furtifs et de faible gloussements.
J'en étais à mon quatrième tour du lac lorsque je commençai à fatiguer. Pas la peine de prendre un air goguenard, vous, derrière votre écran ! Parce que ce lac est vraiment super grand, alors quatre ça fait beaucoup, okay ? Bon, j'admets que je ne fais plus beaucoup de sport depuis que j'ai arrêté le rugby ; mais je trouve que je ne me débrouille pas trop mal en footing. Et puis, en toute modestie, les filles étaient vraiment charmées à chaque fois que je passais à proximité ! C'est l'effet tablettes de chocolat, je suppose...
Malheureusement, tous mes efforts de séduction semblaient voués à tomber à l'eau. Un ENORME papillon commença à me tourner autour ; alors, agacé, je fis un écart. Sauf qu'il y avait un petit sac par terre et que je ne l'avais pas vu.
Et là, c'est le drame !
En fait, non. Je plaisante ! Je me pris juste les pieds dans la lanière du sac et m'étalai de tout mon long dans l'herbe, tel un vieux pancake. Il y avait au moins un point positif à ma situation : il faisait plus frais ici ! Mais d'un autre côté, les filles étaient toutes en train de pouffer de rire sur l'autre rive dans lac. Quelle bande de pimbêches... Pas une ne s'était bougée pour voir si j'allais bien ! Et le pire, c'est que je m'étais vraiment fait mal, en plus. Mon poignet, déjà largement malmené à la bibliothèque, venait de prendre un sale coup ! Dans une heure, il allait être tout gonflé et peut-être même violet !

« Voilà ce qui arrive quand on veut jouer au beau gosse.

« Gareth ?
« Oui ?
« La ferme !
« Je te conseille d'aller à l'hôpital.
« Ton conseil tu peux te le mettre là où je pense ! Je ne retournerai pas là-bas !

Et je m'emparai rageusement du sac, bien décidé à me séparer de cet objet de malheur dans une poubelle !

Le truc, c'est qu'en chemin, je croisai une petite fille. Toute mignonne, assise dans l'herbe, elle était en train de pleurer. Des larmes silencieuses roulaient sur ses joues rondes et moi, ça ma donna aussitôt envie de la serrer dans mes bras pour la réconforter. Même Gareth le trouvait craquante – c'est vous dire ! D'habitude, il n'aime pas les enfants parce qu'il trouve qu'ils font trop de boucan. Mais elle, elle était silencieuse comme un rêve...
Alors que je me demandais ce qu'il convenait de faire, cherchant des yeux les parents de la petite, j'eus soudain une illumination ! La fillette ne semblait pas avoir mal ou peur, elle devait donc pleurer parce qu'elle était triste. Jetant un coup d'œil dans le sac que j'avais ramassé, je vis qu'il contenait des crayons de couleur. J'allais faire ma B.A. de la journée...

-Alors, petit bout d'chou, dis-je d'une voix grave et douce. Qu'est-ce qui t'arrive ? C'est ton sac, celui-là ? Tu l'avais perdu ?

Je m'accroupis dans l'herbe à ses côtés et lui fit un sourire rassurant. J'avais tout oublié : les filles, le footing, la sueur ! Je devais avoir fière allure, avec mon tee-shirt et mes cheveux collés, la petite sacoche à la main, en train d'essayer de faire copain-copain avec une petite absolument craquant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edeline McDawell
Notre petite muette

avatar
• Messages : 39
• Inscrit le : 07/06/2010
• Localisation : Cherche moi,tu verras bien ;)


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Re: Comment pourrait devenir fou quelqu'un qui l'a toujours été? [ Robin]   Sam 03 Juil 2010, 20:33

Ca ne s'arrêtait pas. Mon dieu, pourquoi est-ce que les larmes ne cessaient pas de couler sur ses pauvres joues de poupées? Elle essayait de les arrêter pourtant, ses yeux étaient meurtris et rouges parce qu'elle les avait trop frotté. Elle ne comprenait vraiment pas, il fallait qu'elle se lève pour partir à la recherche de son sac, alors pourquoi n'arrivait-elle pas à se relever?

*Mon sac! Mon petit sac! Ma pauvre voix!*

Elle n'arrêtait pas de se répéter cette phrase. Mais qu'attendait-elle pour bouger à la fin? si Elisabeth avait été là elle l'aurait sermonné!

"Encore en train de pleurnicher? aurait-elle dit. Tu ne sais rien faire d'autre? Tu ne crois pas qu'à force tes larmes agacent les gens? Allez dépêche-toi de me sécher ça!"

Et elle l'aurait écouté. Elle aurait essuyé ses grands yeux bleus, et elle aurait sourit pour lui faire plaisir. Mais aujourd'hui elle allait sourire à qui? Elle ne savait même pas ce qu'elle devait faire! Mais qu'est-ce qu'elle pouvait être nulle alors! Comment ses parents avaient-ils pu laisser une empotée pareille seule sur cette île?
Elle allait entrer dans une grande réflexion quand elle vit une ombre s'agrandir sur son flanc droit. Mon dieu! On venait lui parler! Qu'allait-elle faire? Comment allait-elle gérer ça?

"-Alors, petit bout d'chou, dit une voix grave et douce. Qu'est-ce qui t'arrive ? C'est ton sac, celui-là ? Tu l'avais perdu ?"

Son sac? Surprise, elle releva la tête et écarquilla ses grands yeux remplis de larmes. Le jeune homme qui se tenait en face d'elle devait avoir 16 ans ou peut-être plus. Il était grand et avait de magnifiques yeux verts. Il souriait de manière rassurante. Elle vit qu'il tenait son sac dans sa grande main et alors son coeur fit un bon dans sa poitrine et ses lèvres sourirent! Elle l'avait retrouvé! Sa voix, sa jolie et douce petite voix! Elle allait pouvoir reparler! Elle dévisagea le jeune homme.

*Qu'est-ce qu'il est joli! Est-ce qu'il accepterait que je le dessine pour le montrer à Poufy? J'aimerais beaucoup qu'il voit le gentil garçon qui vient de me sauver!*

Elle lui fit alors un grand sourire en montrant la petite sacoche et elle tour à tour. Elle lui faisait ainsi comprendre que c'était le sien et qu'elle voulait le récupérer. Elle avait vraiment envie de le remercier pour son aide précieuse. Si il savait ce qu'il venait de faire il comprendrait pourquoi elle bougeait dans tous les sens!

*Je ne sais pas si j'ai un crayon vert comme ses yeux! Et du marron comme ses cheveux aussi! Il faudra que je demande à maman de m'envoyer une nouvelle boîte de crayons!*

Et elle continuait à sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Flavia
Emmerdeur International

avatar
• Messages : 427
• Inscrit le : 12/06/2010
• Localisation : Dans un monde de Ouf' mon frère ! =°


Le Personnage
• Handicap:
• Âge:
• Relations:

MessageSujet: Re: Comment pourrait devenir fou quelqu'un qui l'a toujours été? [ Robin]   Ven 13 Aoû 2010, 12:00

Lorsqu'un immense sourire éclaira le visage de la petite, je compris que j'avais au moins rendu service à quelqu'un en me cassant la figure. Elle commença à me faire des signes, montrant successivement la petite sacoche et elle-même, ce qui confirma ce que j'avais supposé. Je lui tendis donc le sac, l'air interdit.
Pourquoi ne disait-elle rien ? J'hésitais à lui réclamer « le mot magique ».

« Réfléchis deux minutes. On est dans un endroit spécial pour les personnes handicapées.
« Muette tu pense ?
« Il y a de fortes chances.
« Mais pas sourde en tout cas ; je pense qu'elle m'a compris quand je lui ai parlé.

-Dis-moi petit bout d'chou... repris-je à l'adresse de la fillette qui s'agitait en tous sens comme si je venais de lui sauver la vie. Qu'est-ce que tu fais ici toute seule ? Est-ce que tu serai muette par hasard ?

[Petit désolé, mais faut que je reprenne le coup de main. ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Comment pourrait devenir fou quelqu'un qui l'a toujours été? [ Robin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment pourrait devenir fou quelqu'un qui l'a toujours été? [ Robin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama pourra-t-il et devra-t-il enlever l'embargo contre Cuba ?
» Ambroise Hildegarde De Creteau ~ Une plante quel qu'en soit la raison ne pousse jamais sans un but précis...
» Quelqu'un faussement oublié reste toujours dans notre cœur [ PV : SANI ! ]
» Comment pourrait être l'enfant d'Harold et Astrid s'ils en ont un dans Dragons 3 ?
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna City ::  :: Archives :: V.1 :: RP-